Le constructeur automobile japonais Nissan promet désormais de réparer ou encore de rembourser entièrement tout véhicule endommagé au cours de manifestations anti-japonaises en Chine. “La marque s’engage également à assurer les frais médicaux des conducteurs qui ont été – ou qui seraient –  agressés par les émeutiers pour avoir conduit une voiture japonaise” relate le quotidien économique Nihon Keizai Shimbun. Le dédommagement s’appliquerait pour toute manifestation, même celles qui n’ont aucun rapport avec le sentiment anti-japonais.

En septembre dernier, suite à la montée de tensions autour d’un différend territorial entre la Chine et le Japon, des véhicules japonais avaient été brûlés et leurs conducteurs agressés au cours de manifestations en Chine. Depuis, la vente de véhicules japonais a enregistré un recul important en Chine. Les constructeurs japonais tels que Honda et Toyota proposent d’ores et déjà la réparation gratuite de leurs véhicules.

Discussions

Laisser un commentaire