Grâce à son succès sur Feliciano Lopez (6-4, 6-4), en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, Kei Nishikori est assuré d’intégrer le Top 10 lors du prochain classement. Il va ainsi devenir le premier Japonais à atteindre ce niveau au classement ATP.

 

Cela faisait dix ans que l’Asie n’avait pas eu de joueur dans le Top 10 mondial masculin. Depuis le Thaïlandais Paradorn Srichphan, encore 10e en avril 2004, l’Asie attendait.

En avril 2004, Kei Nishikori n’avait que 14 ans. Mais c’est lui qui assure la relève. Cela fait un moment que le Japon fait de lui son plus grand espoir.

En se qualifiant pour sa troisième demi-finale consécutive (après Miami et Barcelone), à Madrid, le 12e mondial s’est offert une entrée dans ce club fermé.

Pour fêter dignement cette promotion, il ne lui reste plus qu’à s’offrir un succès de grand prestige, face à David Ferrer. Un homme qu’il avait croisé mi-mars sur les courts en dur de Miami, pour une victoire en trois manches avec deux jeux décisifs vainqueurs.

Sur la terre-battue madrilène, Nishikori sait qu’il s’attaque à un gros morceau. Vainqueur la semaine dernière à Barcelone, il n’a rien à perdre lors de cette demi-finale.

 


Source: Francetvinfo

Discussions

Laisser un commentaire