Le Japon amorcera des négociations avec la Chine et la Corée du Sud en vue d’un accord de libre-échange.

 

Les trois nations en ont fait l’annonce mardi suite à une série d’entretiens à Phnom Penh.

Le Japon a des échanges commerciaux importants avec la Chine et la Corée du Sud et souhaite une libéralisation des relations économiques avec ces deux pays.

Le Japon veut aussi prendre l’initiative en vue de discussions de libre-échange avec quinze autres pays, dont le Myanmar, qui devrait connaître une importante croissance économique au cours des prochaines années.

Les responsables japonais espèrent qu’une attitude proactive face au libre-échange entraînera des avantages au niveau économique.

 

Début de négociations sur un pacte de libre-échange en Asie en 2013

 

Seize pays asiatiques s’entendent officiellement pour amorcer au début de l’an prochain des négociations devant mener au plus important cadre de libre-échange au monde.

L’Association des nations du sud-est asiatique et ses six partenaires régionaux dont le Japon, la Chine et l’Inde, se sont réunis mardi dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh.

Ils ont adopté un communiqué conjoint qui dit que des négociations préparatoires commenceront au début de 2013. Ils s’attendent à pouvoir conclure un partenariat économique régional d’ici la fin de 2015.

Les seize pays en question représentent environ 3,4 milliards d’habitants et ont un produit intérieur brut total d’à peu près 20 000 milliards de dollars.

Une fois l’accord conclu, il s’agira de la zone de libre-échange la plus importante au monde, en termes de PIB et de population.

Discussions

Laisser un commentaire