La compagnie aérienne Japan Airlines (JAL) a annoncé aujourd’hui une réduction de la fréquence de ses vols entre le Japon et la Chine à la mi-octobre, en pleine tension territoriale entre les deux pays.

La compagnie nippone a expliqué avoir déjà reçu 6000 annulations de voyage aller-retour sur ses lignes régulières sino-japonaises pour les trois mois de septembre à novembre, trajets au départ de Chine et du Japon cumulés. « La plupart des annulations concernent des voyages d’agrément, mais les voyages d’affaires sont concernés aussi », a expliqué une porte-parole de JAL.

Entre le 10 et le 27 octobre, JAL n’assurera plus qu’un vol aller-retour par jour entre Tokyo et Pékin au lieu de deux, deux allers-retours quotidiens Tokyo-Shanghai au lieu de trois et un aller-retour Osaka-Shanghai par jour au lieu de deux. La porte-parole a précisé que JAL avait fixé le début de la réduction de fréquence le 10 octobre, et pas avant, « afin de donner du temps aux voyageurs affectés pour revoir leur plan ». Le début octobre sera par ailleurs chômé en Chine.

La tension entre les deux pays est fortement montée depuis le début septembre et la nationalisation par le Japon des îles Senkaku revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu, situées à 200 km au nord-est de Taïwan et à 400 km à l’ouest d’Okinawa (sud du Japon). D’importantes et parfois violentes manifestations antijaponaises ont eu lieu dans des dizaines de villes chinoises le week-end dernier et mardi, contraignant nombre d’entreprises japonaises actives en Chine à temporairement fermer des usines et des magasins.

Source: Le figaro

Discussions

Laisser un commentaire