En les empêchant d’utiliser leur téléphone après 21h, une ville espère protéger la santé des enfants de six à quinze ans…

 

Couvre-feu pour les enfants de la ville de Kariya, dans la préfecture japonaise d’Aichi. 13.000 écoliers âgés de six à quinze ans devront lâcher SMS, Facebook et Flappy Bird tous les soirs à partir de 21h.

Pour protéger les enfants surexposés au smartphone dès leur plus jeune âge, la municipalité veut en effet inciter les parents à mettre en place ce couvre-feu dès le 1er avril, une date qui n’a rien d’une farce pour ces enfants.

La mesure ne sera pas obligatoire mais elle est soutenue par les services scolaires de la ville et par 12 écoles.

Elle pourrait notamment permettre d’améliorer la qualité du sommeil, dont on sait qu’il est influencé par la lumière bleue émise par les écrans.

Où permettre aux accros parfois involontaires aux messageries instantanées, qui n’osent pas interrompre leurs échanges, de faire une pause.

 

Source: 20 minutes

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire