Le gouvernement japonais veut accroître le soutien aux entreprises nipponnes situées dans des régions du monde qui sont parmi les plus instables.

 

Il souhaite changer la loi pour que ces firmes soient assurées pour leurs pertes même si elles demeurent dans ces pays après une période de troubles.

Le ministère du Commerce dédommage les compagnies japonaises à l’étranger lorsqu’elles sont touchées par des émeutes ou des actes de terrorisme.

Il leur offre une assurance quand elles doivent fermer leurs portes ou lorsqu’elles ne peuvent obtenir de paiement auprès d’entreprises locales.

Mais cette protection est offerte seulement quand elles cessent leurs activités et quittent le pays en question.

Le ministère du Commerce répond ainsi à un cas impliquant une entreprise japonaise plus tôt cette année.

La firme d’ingénierie JGC Corporation a été touchée lors d’une prise d’otages en Algérie.

JGC a décidé de poursuivre ses activités dans ce pays, ce qui veut dire qu’elle ne pouvait être dédommagée par le gouvernement.

Mais maintenant, les responsables du ministère veulent modifier le système d’assurance.

Selon eux, en échange de primes plus élevées, ils couvriront les salaires, les frais d’entreposage et autres dépenses pour les entreprises qui cessent temporairement leurs activités.

 

Source: Nipponconnection.fr / NHK

Discussions

Laisser un commentaire