L’entreprise japonaise Marubeni souhaite devenir l’un des plus grands fournisseurs d’énergie indépendants dans le cadre de l’accessibilité grandissante du marché de l’électricité, investissant 150 milliards de yens (environ 1,07 milliards d’euros) dans cinq centrales dans la région de Tokyo d’ici 2016.

 

A ce jour, Marubeni opère deux petites centrales d’une capacité totale de 60.000kW mais a récemment acquis une centrale au gaz naturel de 100.000kW détenue par F-Power, le second plus grand fournisseur indépendant.

De plus, elle a l’objectif de construire deux nouvelles centrales au gaz naturel et deux centrales à charbon d’ici 2016, chacune ayant une capacité de 100.000kW.

Elle prévoit de construire d’avantage de centrales à combustibles fossiles après 2016 ainsi que de larges centrales photovoltaïques et éoliennes hors de la région de Tokyo afin d’augmenter sa capacité de production à 1,5 millions de kilowatt d’ici 2020.

L’entreprise espère tripler ses ventes d’électricité d’ici 2016 et atteindre 15 milliards de kilowattheure d’ici 2020, soit l’équivalent de l’approvisionnement de 4,3 millions de foyers.

Ennet, le plus gros vendeur indépendant d’énergie dont NTT possède des parts, a vendu en 2012 9,6 milliards de kilowattheures. Marubeni pourrait ainsi dépasser ce leader tout en restant dans l’ombre du géant Tokyo Electric Power Co (TEPCO) qui vend en moyenne 270 milliards de kilowattheures par an.

Les fournisseurs indépendants ne représentent que 5% des ventes d’énergies dans la zone d’opération de TEPCO centrée sur Tokyo. Après la dérégulation de cette industrie en 2016, les fournisseurs indépendants seront capables de grandir à condition notamment de pouvoir proposer les dernières technologies de productions et des prix plus bas.

 

Source: bulletins-electroniques.com

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire