Des Chinois vivant en Europe organisent des manifestations pour protester contre la nationalisation par le Japon des Senkaku, un petit archipel situé en mer de Chine orientale.

Mardi, quelque 150 personnes se sont rassemblées devant l’ambassade du Japon à Bruxelles, la capitale de la Belgique. Ils répondaient à un appel, lancé dans un journal local en langue chinoise.

Brandissant des drapeaux chinois, les manifestants ont scandé des slogans tels que « Les Senkaku sont un territoire chinois » et « Les Japonais dehors ».

L’ambassade avait demandé aux résidents japonais de ne pas s’approcher et la rencontre s’est achevée sans grande confusion après 90 minutes environ.

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire