Le premier ministre japonais n’a pas réussi à trouver un accord politique avec les dirigeants des deux principaux partis d’opposition.

Yoshihiko Noda, qui dirige le Parti démocrate japonais, a rencontré ce vendredi le président du Parti libéral démocrate Shinzo Abe et le représentant en chef du Parti Komei, Natsuo Yamaguchi.

Le premier ministre a refusé la requête déposée par ses deux interlocuteurs, qui souhaitent qu’il détermine le calendrier des élections législatives anticipées.

M. Noda a déclaré à MM. Abe et Yamaguchi qu’il espérait pouvoir convoquer la Diète dès la fin du mois d’octobre et a demandé leur coopération pour régler au cours de la prochaine session législative les délibérations en suspens les plus cruciales.

M. Noda a en effet besoin du soutien de l’opposition pour passer un projet de loi autorisant l’émission de bons du Trésor destinés à couvrir le déficit annoncé du budget gouvernemental pour l’année fiscale en cours. Il est également prioritaire de trouver une solution à la disparité des suffrages à la Chambre basse. Il faut en effet moins de voix pour élire un député dans les zones rurales que dans les zones métropolitaines.

M. Noda souhaite également lancer rapidement une conférence nationale consacrée à la réforme du système de retraites.

Mais les deux opposants, Messieurs Abe et Yamaguchi, ont insisté auprès du premier ministre pour qu’il fasse d’abord la promesse de dissoudre la Chambre basse et annonce la tenue d’élections législatives d’ici la fin de l’année.

Discussions

Laisser un commentaire