Le ministre japonais de la Défense Satoshi Morimoto affirme qu’il va demander aux Etats-Unis d’adopter des mesures supplémentaires afin d’empêcher les actes de violence commis par les militaires américains au Japon.

La semaine dernière, l’armée américaine a imposé un couvre-feu à tout son personnel présent sur l’Archipel. Cet acte faisait suite à l’agression sexuelle présumée d’une femme par deux soldats américains.

Devant la presse ce mardi, M. Morimoto a salué cette mesure, qu’il a jugée sans précédent. Il a déclaré que le Japon continuerait à chercher des mesures de prévention.

Le ministre s’est également excusé pour avoir causé un malentendu en faisant référence à l’agression présumée avec le terme  » accident « .
M. Morimoto a affirmé qu’il avait utilisé les deux mots  » accident  » et  » incident « , sans faire de distinction précise entre les deux termes.

Lundi, le vice-gouverneur d’Okinawa Kanetoshi Yoseda avait exprimé son mécontentement par rapport à l’usage du terme  » accident  » par M. Morimoto.

Discussions

Laisser un commentaire