De nos jours, en France, lorsqu’on pense à livraison de repas, on imagine un jeune sur un scooter, n’hésitant pas à griller les feux rouges afin de livrer ses commandes le plus vite possible. Mais saviez-vous qu’au Japon, il y a quelques années, livreur était l’un des métiers les plus impressionnants ?

 

Au début de l’ère Showa (1926 -1989), lorsqu’on se baladait dans la rue, il était possible de croiser des hommes à bicyclette transportant une quantité incroyable de nourriture posée sur une seule épaule.

A en juger par cette photo de 1928, la colonne de nourriture était relativement petite à l’origine, même si cela reste impressionnant, puis les choses ont commencé à s’intensifier.

 

Ces livreurs travaillaient à l’époque pour des restaurants de soba. Beaucoup de ces restaurants sont d’ailleurs encore en service aujourd’hui comme Yudetaro où l’homme ci-dessous a travaillé.

Il est difficile de savoir si les bols et les plateaux étaient disposés à des fins esthétique ou afin d’obtenir une stabilité maximale.

A la fin de la seconde guerre mondiale, les choses évoluèrent au point ou les livreurs se livraient à des compétitions afin de savoir qui pouvait transporter la plus grosse commande.

 

 

 

 

Avec le temps, ces cyclistes courageux disparurent, laissant la place aux motos. Même si le système de stockage de la nourriture reste étrange, les livreurs ont malheureusement perdu un peu de leur charme.

 

Source : japaaan / Rocketnews24

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire