Apple fait un carton au Japon. D’après une étude Counterpoint Research, au quatrième trimestre 2012, l’iPhone a compté pour 16% du marché de la téléphonie locale (smartphone et feature phones), ou encore 15% sur toute l’année.

 

Apple dépasse les régionaux de l’étape, comme Sharp ou Fujitsu (14% chacun) et ce, pour la première fois.

Durant six ans, Sharp était le premier constructeur au pays. Une des clés du succès d’Apple a été le soutien des deux opérateurs Softbank et KDDI, dont les campagnes de promotion pour l’iPhone 5 ont été massives – il fallait bien se différencier du leader, NTT DoCoMo, qui a préféré ignorer le smartphone pommé, ce qui ne lui a pas porté chance (Softbank n’a pu que s’en féliciter).

Le Japon a toujours été un marché particulièrement difficile pour les constructeurs occidentaux : Nokia et Motorola s’y sont cassés les dents, et récemment, BlackBerry a annoncé qu’il cessait la distribution de ses smartphones.

Mais Apple a changé la donne, en laissant au passage la porte ouverte à des concurrents comme Samsung et LG. Ces trois là possèdent désormais la moitié du marché nippon.

 

 

Source: macplus.net

Discussions

Laisser un commentaire