Le base-ball était le ciment de leur couple et il était censé jouer un rôle important dans la vie de leur fils à naître.

 

Mais le couple Yasuhiro Yuasa, 29ans et Minami, 28ans a été tué lors des glissements de terrain qui ont frappé le nord d’Hiroshima le 20 août, trois mois avant la naissance présumée de leur bébé.

Leurs corps ont été retrouvés mais le père de Minami a continué ses propres recherches. Il espère retrouver les gants de base-ball que le couple avait chéri pendant tant d’années.

« J’avais hâte de faire un jour une partie avec mon fils et mon petit-fils, » explique Junji Wakamatsu, 51ans, directeur de l’équipe de base-ball du lycée.

Yasuhiro, salarié d’entreprise et Minami se sont mariés l’année dernière en octobre et ont quittés Tokyo, en juillet, pour un nouvel appartement à Hiroshima, dans le quartier Asa-Minami.

mariage-hiroshima-décèsDans une photo prise à Tokyo en juin, on voit Yasuhiro porter un smoking blanc et Minami, dans une robe de mariée, portants fièrement leurs gants de base-ball, comme s’ils étaient prêts à jouer dans leurs vêtements de cérémonie.

Le gant que porte Yasuhiro est celui qu’il utilisé quand il était l’uniforme Numéro 10, dans l’équipe de base-ball du lycée Miyoshi à Hiroshima. L’équipe a joué dans les qualifications lors du Championnat national de Base-ball du lycée Koshien, pendant son année de terminale.

Le père de Minami lui a offert son gant juste avant qu’elle ne rejoigne un club de softball au lycée.

Le couple se donnait rendez-vous sur les stades de base-ball. Yasuhiro était un très grand fan de l’équipe La Carpe d’Hiroshima et Minami est devenue une « Fille carpe », un fan féminin de l’équipe professionnelle de l’équipe de la Ligue Centrale.

Elle a amené le gant au domicile de ses parents dans la préfecture de Kagawa pour faire une partie avec Yasuhiro. Elle savait que son bébé serait un garçon.

« Il pourra jouer au base-ball quand il sera grand, » dit Wakamatsu en citant les mots de sa fille.

Le 20 août, à l’aube, des pluies torrentielles ont créé d’immenses coulées de boue qui ont anéanti l’immeuble où vivaient Yasuhiro et Minami, enceinte de 7 mois.

Le jour suivant, Wakamatsu venu de Kagawa recherche, avec la police et les urgences, des survivants dans la zone dévastée.

Lors corps du couple ont été retrouvés sept jours plus tard. Ils étaient parmi les 74 personnes tués lors du désastre.

Wakamatsu s’est rendu au Commissariat de police d’Asa-Minami où les objets retrouvés après la catastrophe ont été rassemblés. Les gants n’y étaient pas.

Il craignait que les gants n’aient été emportés par la rivière.

Wakamatsu a demandé à Aki Torii, un ami de la famille et entraîneur de l’équipe de volley du lycée de Minami, de poster un message sur Facebook.

« Le gant de Minami avec tous ses souvenirs ont disparu, » a écrit Torii, 36ans.

Wakamatsu est depuis retourné chez lui à Kagawa. Il appelle de temps en temps la police d’Hiroshima pour savoir si les gants ont été trouvés.

Il dit que si les gants sont retrouvés parmi la boue, il joindra ses mains dans une prière pour les âmes du jeune couple et de son petit-fils.

« Ils pourront jouer ensemble au Paradis, » dit-il.

Une histoire bouleversante.

 

Sans-titre-5 Sans-titre-7

Source : Asahi

Discussions

Laisser un commentaire