Une équipe de chercheur de l’université de Ritsumeikan à développé un nouveau système utilisant les lampes à LED (DEL, en français) afin de neutraliser la fonction appareil à photo sur les smartphones.

 

Mené par Takeshi Kumaki, un professeur spécialisé en ingénieure informatique et électronique, l’équipe à réussi à canaliser la lumière LED en un signal optique. En effet en modifiant la luminosité de la DEL jusqu’à un certain point, le faisceau lumineux se transforme en signal. Un logiciel récepteur installé sur les smartphones permettrait alors de bloquer la fonction vidéo et photo de l’appareil.

Pour l’instant le procédé n’est pas encore tout à fait au point puisque une lumière éblouissante (comme la lumière du soleil lors d’une belle journée de printemps) peut interférer avec le signal optique.

photo-interdites-smartphoneCependant le chercheur reste confiant. Pour améliorer les performances de son système, il est essentiel que le logiciel-récepteur soit installé sur tous les téléphones. Cette technologie à le pouvoir d’empêcher que dans les lieux public (transports, librairies, entreprises) des photos et vidéos soient prises à notre insu, affirme le professeur Kimura, souhaitant, avant toute chose, sensibiliser les fabricants de smartphones et les utilisateurs.

La prise de photo à son insu et le non respect des droits à l’image des personnes n’est pas un problème nouveau, cependant le smartphone et ses différentes fonctionnalités donnent une nouvelle dimension à l’affaire. D’année en année de plus en plus d’infractions de ce type sont recensées. Mercury News note une augmentation de 60% en 5 ans. En 2012, déjà, 30% des délits, comme la prise de photo préjudiciables, étaient commis à l’aide de smartphones !

Ces petits appareils qui nous accompagne dans notre quotidien facilitent le voyeurisme et la prise de photo illicite. Aujourd’hui tout le monde ou presque a un smartphone et l’utilise dans les lieux publics que ce soit pour lire ses mails, écouter de la musique, jouer.

Noyé dans cette masse de smartphones, il est plus aisé de commettre un délit sans que personne ne se doute de rien. Aussi parmi les nombreuses applications disponibles, certaines permettent la prise de photo ultra discrète. En effet, alors que vous avez la caméra enclenchée, sur votre écran s’affichera un texte ou autre faisant croire que vous lisez un livre, consultez vos mails.

Comme l’ont dit de nombreux chercheurs universitaires japonais, à l’avenir ce genre d’applications pourraient favoriser des délits bien plus graves. Pour ne pas arranger les choses, le marché en ligne n’est pas encore assez rigoureusement réglementé et de nombreuses sources peuvent proposer toutes sortes de produits au téléchargement.

Même si la technologie a permis d’améliorer et de faciliter notre vie quotidienne comme on peut le constater avec le smartphone, qui est très rapidement devenu le meilleur ami de l’homme, Il est compliqué d’empêcher l’utilisation de celle-ci (la technologie) à des fins malhonnêtes et criminelles.

 

Source : Asahi shimbun – AKIYOSHI ABE || Image Shutterstock.com

Discussions

6 Réponses

  1. Haru

    Ouais enfin voilà, ça va peut-être bloquer certains smartphones, mais après, on pourra lus prendre de photos nulle part en gros. Que ce soit pour se souvenir d’un article en magasin ou prendre une photo avec des gens, hop, bloqué !
    Franchement, autant qu’ils trouvent autre chose…

    • haruchan

      Et comment on faisait avant l’apparition des smartphone pour avoir des photos souvenir???!!!… et bin on utilisais un appareil photo!!!!

      si tu lis bien l’article, ceci est dans le but d’arreter les prises de photos illicites, rendu bien plus facile grace au smartphone parce qu’il est dificile de dire si quelqu’un lit quelquechose sur son telephone ou s’il filme. Si c’est pour te prendre toi meme en photo pour garder des souvenirs avec tes amis ou de trucs marants que tu vois, utilise un appareil photo, ils sont aussi petits que les tel (voir plus petit maintenant vu la taille de certain smartphone) et vu que tu ne fais rien d’illicite personne ne te dira rien.

      • Bambou

        Bah evidemment ! il suffit d’acheter un appareil photo et de le garder sur sois en permanence, puis de toute façon comment on faisaient avant l’invention de l’appareil photo !? bah il suffit d’acheter de la toile en rouleau, quelques tubes de gouache et de peindre tes amis ou les trucs marrants que tu vois pour garder un souvenir

  2. Dai

    Belle invention mais quelle inutilité !!
    Bloquer tout les smartphones car des personnes s’en servent a des buts illicite, ça n’a pas de sens…
    Il parle d’avoir un logiciel installé sur son portable mais ceux qui voudront vraiment prendre des photo « illicite » n’auront qu’a le désinstaller ce logiciel , rien n’est impossible a désinstaller… et encore moins un logiciel de ce genre.

  3. SAADANEbis

    L’idée d’empêcher l’usage d’appareil photo via LED n’est PAS nouvelle.
    Et elle s’étend sur tous les appareils optiques : saviez vous qu’un appareil photo capte une plus grande gamme de fréquence que l’oeil humain ? Essayez avec n’importe quel appareil photo de mettre une télécommande IR devant et d’appuyer sur un bouton : magique; une lumière s’affiche ! En utilisant cette combine avec d’autre fréquences et plus de puissance on empêcher de prendre une photo viable. Et ces accessoires existent déjà !(Pas de lien sous la main, mais j’ai déjà eu ça sous les yeux).

    Le mode de fonctionnement est ridicule à souhait : c’est au smartphone de détecter le signal et de l’interpréter : Débile. Il ne faut JAMAIS FAIRE CONFIANCE AUX UTILISATEURS, JAMAIS FAIRE UNE VERIFICATION SUR LES POSTES CLIENTS ! La demande de retrait de cette anti-fonctionnalité (http://libre-ouvert.toile-libre.org/index.php?article189/les-anti-fonctionnalites) serait tellement forte que même si les fabricants ne cèdent pas, les clients chercheront eux même à le faire et on pourra peut-être même voir un marché des téléphones sans restriction. Tout ce que l’homme fait est défaisable par l’h.

    Je rejoins ce qui dit bambou, et aussi ça n’existait pas les caméraphones avant?
    « bouinnn les smartphones c’est pas beau ça détruit les liens sociaux, et la copie détruit la cul-ture patatipatata. » Tout est question d’observables : les smartphones servent à faire des photos illicites ? Bannissons les smartphones et eux uniquement, après tout les autres appareils photo et consoles ne représente que quelques %, pourquoi se soucier. Pour illustrer ces propos, je vous conseille ce blogueur et son article sur le sujet : https://ploum.net/vos-observables-tuent-elles-votre-valeur/

    Bon je commence à faire un pavé donc je termine sur un point qui m’a hérissé le poil : « Mercury News note une augmentation de 60% en 5 ans. » Il y a 5 ans c’était un an après l’apparition d’Android, ce qui fait que même Jacques-Glandu peut se payer un smartphone, normal qu’il apparaît. Même si le poucentage était gros, en terme de nombres d’infractions il n’y en avait pas beaucoup! Ca me fait penser à Nadine Moraneau : »le vol de smartphones est un phénomène récent qui n’existait pas avant les téléphones portables ».

    « En 2012, déjà, 30% des délits, comme la prise de photo préjudiciables, étaient commis à l’aide de smartphones ! »
    Et avant ? Les caméraphones ! Bon j’admets que coller un objectif à un téléphone toujours sur nous a grandement faciliter le « voyeurisme ordinaire » mais le nb. de téléphones à clapet baisse, les smartphones prennent le relais. Comme expliqué là haut.

Laisser un commentaire