L’idée ne manque ni d’originalité ni d’intérêt : une compagnie de taxi japonaise fait découvrir aux voyageurs les brasseries de saké voisines de l’aéroport de Narita à Tokyo.

 

A la question « comment occuper le voyageur pendant ses heures d’attente à l’aéroport? », la compagnie de taxi japonaise Chiba Kô Taxi répond par la découverte de la production locale.

Après avoir constaté la présence de plusieurs brasseries de saké -un alcool japonais réalisé à partir de riz- dans le voisinage de l’aéroport international de Narita à Tokyo, celle-ci propose dorénavant de visiter ces établissements.

 

Des brasseries historiques

 

Quatre visites sont ainsi proposées. D’une durée variable, entre quatre et six heures, elles sont proposées à des prix oscillant entre 10 000 et 20 000 yens (entre 75 et 150 euros).

Parmi les brasseries concernées, certaines ont une histoire qui remontent jusqu’à l’époque d’Edo, période de stabilisation politique de 1603 à 1868 pendant laquelle se sont perfectionnés de nombreux savoir-faire japonais.

Pour faire connaître ces visites gastronomiques, la compagnie a prévu des panneaux d’informations dans l’aéroport ainsi que des annonces micro.

Tendez l’oreille la prochaine fois que vous vous rendez à Tokyo… si vous parlez japonais, les visites ne sont pas pour l’instant prévues dans la langue de Shakespeare et encore moins dans la langue de Molière.

 

Plus d’informations sur le site de Chiba Kô Taxi.

 

Source: Nipponconnection.fr / easyvoyage.com

Discussions

Laisser un commentaire