Le secrétaire général du gouvernement japonais Yoshihide Suga a déclaré jeudi que les actes de provocation répétés de la Corée du nord étaient « extrêmement regrettables ».

 

Le porte-parole en chef du gouvernement japonais a indiqué que son pays coopérerait étroitement avec les pays concernés pour exhorter la orée du nord à respecter les accords conclus lors des pourparlers à six, ainsi que les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Le ministre japonais de la Défense Itsunori Onodera a déclaré de son côté que le Japon resterait en contact étroit avec les Etats-Unis pour faire face aux menaces de Pyongyang.

La situation dans la péninsule coréenne s’est détériorée suite au troisième essai nucléaire qu’a effectué la orée du nord le 12 février, qui a été suivi par l’adoption de nouvelles sanctions contre Pyongyang par le Conseil de sécurité de l’ONU le mois dernier.

La orée du nord, qui a décidé mardi de redémarrer ses activités sur le site nucléaire de Nyongbyon, a annoncé jeudi qu’elle prendrait « des mesures militaires pragmatiques fortes » contre les Etats-Unis et la Corée du Sud qui mènent actuellement leurs manoeuvres militaires conjointes annuelles.

Discussions

Laisser un commentaire