Les premiers « Purikura » spécialement conçus pour le marché américain seront disponibles en Californie à partir du mois de décembre.

 

Ces cabines photographiques nommées Puribooth, développées par la société Furyu, rendent moins visibles les taches de rousseur et les rides. Elles n’agrandiront pas les yeux et ne réduiront pas la taille du visage à l’instar des modèles japonais.

Les machines étaient exposées lors d’une exposition en Floride le 19 novembre. Elles seront placées dans un établissement de divertissement situé à Hollywood dès Décembre.

Furyu prévoit d’installer des purikura dans d’autres régions des États-Unis à partir de Février.

D’autres entreprises ont déjà exploité des purikura en dehors du Japon, mais elles ont toujours été initialement développées pour les consommateurs japonais.

Pendant deux ans, Furyu a fait tester des machines japonaises classiques aux États-Unis et a recueilli les opinions des utilisateurs.

Beaucoup ont apprécié la technologie permettant de rendre la peau plus lisse et diminuant les taches de rousseur et les rides.

Mais certains Américains ont indiqué que la fonction permettant d’élargir la taille des yeux, très populaire au Japon, était ridicule.

Sur la base des témoignages recueillis, Furyu a ajusté le traitement des yeux. Les machines américaines sont également plus adaptées pour embellir les différentes couleurs de peau et de cheveux, a indiqué la société.purikura-machines-etats-unisFuryu a également raccourci la longueur des rideaux pour éviter le sentiment d’oppression exprimé pendant les essais. Les écrans permettant d’ajouter textes et décors ont été placés à l’extérieur.

Les décorations proposées ont également été adapté au public américain. Ils pourront ainsi ajouter drapeau américain et décors liés aux évènements de saison (halloween, etc.) afin de toucher l’ensemble des générations.

machines-purikura-france

«Nous désirons qu’elles soit utilisées non seulement par les jeunes femmes, mais aussi par des familles et des groupe d’amis », a déclaré Furyu.

La popularité des purikura a explosé durant dans les années 1990 au Japon, en particulier chez les lycéennes et les étudiantes. Le marché de purikura représentait 26 milliards de yens (263 millions d’euros) durant l’exercice 2012.

Au cours des dernières années, certaines entreprises ont développé des machines pouvant être utilisées non seulement à des fins de divertissement, mais aussi pour les photos d’identité.

 Sans titre-10

Source : Asahi || Images : Furyu

Discussions

Laisser un commentaire