La révision d’une loi pharmaceutique permet maintenant aux apothicaires de l’Archipel de proposer sur internet la plupart des médicaments en vente libre.

 

Leurs sites internet doivent mentionner les adresses postales de leurs magasins et le nom de pharmaciens diplômés.

Ils ont également la possibilité de mettre un numéro de téléphone à disposition pour que les patients puissent les consulter.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire