La Corée du Nord serait en train de préparer un autre lancement de missile à son site de tir de la côte est.

 

Des sources diplomatiques japonaises et américaines ont indiqué à la NHK que deux grosses pièces d’équipement ont été déchargées d’un véhicule sur le site près de Wonsan dans ce qui semble être une opération préparatoire.

Un peu plus tôt, on a confirmé qu’un réservoir de carburant ainsi qu’un important véhicule, qui serait en fait un lanceur mobile, ont été déchargés d’un train dans la région de Wonsan.

Des images récentes des services américains de renseignement montrent ce qui serait un missile balistique transporté par train en direction est.

La Corée du Sud croit qu’il pourrait s’agir d’un missile à moyenne portée Musudan et a réagi en relevant son niveau d’alerte.

Le missile Musudan a une portée estimée entre 2500 et 4000 kilomètres, ce qui le rend capable d’atteindre le territoire principal du Japon ainsi que la préfecture d’Okinawa, de même que Guam, une île américaine du Pacifique.

 

Le Japon se prépare à répondre aux provocations nord-coréennes

 

 

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe a ordonné la préparation de plans d’urgence en cas de nouvelles provocations de la part de la Corée du Nord, a déclaré ce vendredi le secrétaire général du gouvernement du Japon, Yosihide Suga.

Selon Suga, il s’agit de la sécurité des citoyens du Japon, ainsi que du renforcement de l’activité des services de renseignements concernant la collecte de données sur la situation en Corée du Nord.

Tokyo va préparer pour le « pire scénario ».

Yosihide Suga a également noté que la Chine et la Russie peuvent sérieusement exercer leur influence sur la réduction des tensions dans la péninsule coréenne.

Discussions

Laisser un commentaire