Les leaders du G8 ont publié un communiqué dans lequel ils affirment soutenir la politique économique du premier ministre japonais Shinzo Abe.

 

Les responsables ont clôturé le premier jour de leur session en Irlande du Nord lundi, après avoir discuté de la conjoncture économique mondiale ainsi que des affaires régionales.

M. Abe a expliqué à l’assemblée sa politique économique, connue sous le nom d' »Abenomics ». Selon lui, le Japon peut contribuer à la croissance économique mondiale en revitalisant sa propre économie.

Certains leaders ont toutefois fait part de leurs inquiétudes à cause de l’impact que pourraient avoir les mesures drastiques d’assouplissement monétaires nipponnes et américaines sur l’économie mondiale. Mais dans l’ensemble, les responsables ont approuvé la politique japonaise.

Selon un communiqué émis après les discussions, la croissance économique du Japon nécessite des mesures d’assouplissement monétaires drastiques ainsi qu’une stratégie pour relancer les investissements dans le secteur privé.

M. Abe a dit devant la presse que les autres leaders admettent que la relance économique nipponne est un facteur capital et positif pour l’économie mondiale.

Lors d’une session ayant eu lieu plus tard dans la journée de lundi, les responsables du G8 ont principalement discuté des affaires régionales, et du cas de la Syrie. La Russie soutient le président syrien Bachar al-Assad, tandis que les Etats-Unis sont derrière les forces anti-gouvernementales. Les deux parties sont en conflit sur différents points.

 

Accord de partage de renseignements entre le Japon et la Grande-Bretagne

 

Le chef du gouvernement japonais et celui de Grande-Bretagne souhaitent conclure un accord de partage de renseignements, une mesure qui a pour but d’accroître la coopération au niveau de la défense.

Le premier ministre Shinzo Abe et son homologue britannique David Cameron ont conclu cette entente lundi avant l’ouverture du sommet du G8.

Ils ont approuvé un pacte visant à développer conjointement de l’équipement militaire. Des experts vont collaborer pour créer des habits de protection contre les substances chimiques.

Pour le Japon, il s’agira de la deuxième entente de ce genre avec un autre pays après l’accord conclu avec les Etats-Unis.

Ce développement survient après la décision prise par le Japon en 2011 d’assouplir son embargo sur les exportations d’armes.

MM. Abe et Cameron se sont accordés pour conclure un pacte complet pour la protection d’information sur la sécurité et le partage de renseignements. Ce pacte aura pour but d’améliorer les mesures antiterroristes.

 

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire