Les représentants de toutes les municipalités d’Okinawa ont l’intention de remettre une lettre au nouveau gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe.

 

Ils vont demander que l’avion militaire de transport américain Osprey soit supprimé de cette préfecture méridionale.

Le groupe de travail a convenu lundi de la nécessité de faire connaître la position d’Okinawa au gouvernement de M. Abe, qui a été formé en décembre.

La lettre au premier ministre demandera le retrait immédiat des Osprey à rotor pivotant, qui a connu de nombreux accidents à l’étranger. 12 Osprey ont été déployés à Okinawa en octobre dernier.

La lettre demandera également la fermeture anticipée de la station aérienne des Marines américains de Futenma, située dans une région à forte population de la préfecture.

Les maires ainsi que d’autres représentants des 41 municipalités d’Okinawa se rendront à Tokyo dimanche et lundi.

Les leaders locaux ont aussi l’intention d’organiser une manifestation au centre de la capitale dimanche.

Discussions

Laisser un commentaire