Dans le contexte de la crise européenne de la dette qui se prolonge, les investisseurs sont nombreux à acheter des actifs en yens qui sont jugés plus sûrs.

La balance des obligations gouvernementales du Japon détenues à l’étranger a atteint un record et a franchi le cap des mille milliards de dollars à la fin juin. Il s’agit d’une hausse de plus de 20 pour cent comparativement à l’an dernier.

La Banque du Japon a dévoilé ces chiffres jeudi. Les titres détenus à l’étranger représentent 8,7 pour cent du total des obligations japonaises, une proportion encore jamais vue.

Les banques privées japonaises ainsi que les compagnies d’assurance sont plus nombreuses également à acheter des obligations du gouvernement du Japon, et détiennent 65 pour cent du total.

Les banques et les firmes d’assurance cherchent ainsi à améliorer leurs bénéfices. Elles prévoient par ailleurs que les entreprises japonaises seront moins nombreuses à faire des demandes de financement.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire