La concurrence entre les grandes surfaces s’est intensifiée à Osaka à cause de travaux de rénovation et d’agrandissement, en plus de l’ouverture d’une nouvelle grande surface.

 

Pour survivre, les grandes surfaces ont été obligées de sortir des sentiers battus en offrant de nouveaux événements – et même en faisant équipe avec leurs rivaux.

Pendant ce temps, les mesures de survie des grandes surfaces, tout comme la création de nouveaux genres de magasins et la coopération avec des rivaux, ont également commencé à se répandre.

« La concurrence des grandes surfaces à Osaka est la plus dure parmi toutes les grandes villes du pays », a déclaré Tatsuya Yoshimoto, le président de la grande surface Daimaru Matsuzakaya, lors d’une conférence de presse pour annoncer les résultats financiers de la société qui s’est tenue à Osaka le 8 octobre.

Le chiffre d’affaires de la compagnie pour la période mars-août 2013, qui inclue les grandes surfaces Daimaru et Matsuzakaya, a augmenté de 4,9% par rapport à la même période l’année passée. Toutefois, les ventes des magasins Daimaru situés à Umeda et Shinsaibashi ont diminuées.

L’environnement entourant les grandes surfaces de la ville a radicalement changé ces dernières années. En mai 2011, la grande surface JR Osaka Mitsukoshi Isetan ouvrait dans le quartier Umeda non loin de la gare JR d’Osaka. Le magasin principal d’Umeda, dans la grande surface Hankyu, a subi une rénovation complète en novembre 2012.

L’espace total de stockage des quatre grandes surfaces, incluant le magasin principal Hanshin et le magasin Daimaru d’Umeda, est d’environ 247 000 mètres carrés. La surface au sol est supérieure au quartier de Shinjuku à Tokyo où quatre grandes surfaces, incluant le magasin principal d’Isetan et le magasin Shinjuku de Takashimaya, sont en féroce concurrence.

Selon l’Association des Grandes Surfaces du Japon, les ventes de septembre de 11 grandes surfaces à Osaka ont augmenté de 8,3% par rapport au même mois de l’année précédente, et ce pour le 11ème mois consécutif. En plus de l’augmentation de l’espace au sol, la reprise économique a stimulé la hausse des ventes.

Cependant, les ventes par 100 mètres carrés ont diminué pendant trois mois consécutifs et représentent seulement deux-tiers des ventes réalisées dans les grandes surfaces de Tokyo.

En mars de l’année prochaine, le magasin principal de Kintetsu à Abeno Harukas s’ouvrira dans le quartier d’Abeno à Osaka. Sa surface au sol devrait être d’environ 100 000 mètres carrés, la surface au sol la plus importante des grandes surfaces au Japon. La concurrence des grandes surfaces à Osaka est donc susceptible de s’intensifier.

 

Ne pas seulement vendre des biens

 

Le magasin principal Hankyu d’Umeda  était bondé de clients le dernier dimanche du mois d’octobre. Sur la place festive de quatre étages située au neuvième étage de la grande surface, certaines familles étaient en train de déjeuner ce qu’ils y avaient acheté.

A 41 ans, un employé d’une compagnie d’Izumi, dans la préfecture d’Osaka, a déclaré : « Cet endroit est agréable et a une bonne atmosphère ».

Le nombre moyen de personnes qui visitent chaque jour le magasin est de 140 000 en semaine et de 180 000 pendant les vacances. Ce chiffre est presque le double de celui qu’avait le magasin avant sa rénovation et sa réouverture.

La stratégie de la boutique de consacrer 20% de sa superficie à autre chose que la vente au détail, comme des zones pour la tenue d’événements, a joué un rôle clé pour attirer les clients.

La grande surface a l’intention d’utiliser ses offres uniques pour attirer les clients dans l’espoir qu’ils s’arrêteront également dans les autres magasins pour y faire du shopping.

Hankyu Umeda Main Store

Hankyu Umeda Department Store

 

Le magasin Abeno Harukas de la grande surface Kintetsu vise également à offrir des endroits où les gens peuvent s’arrêter, même s’ils ne font pas de shopping.

Le magasin va allouer un quart de sa superficie où les organisations à but non lucratif pourront exercer leurs activités ou où se trouvera un jardin potager de location pour inciter les clients à revenir.

 

Main dans la main avec les rivaux

 

En réponse à la crise ressentie par de nombreuses grandes surfaces, il y a eu un mouvement de collaboration entre magasins concurrents.

Le magasin Takashimaya  et Hanshin d’Umeda ont planifié et organisé conjointement un événement mettant en vedette la gastronomie populaire de Rakuten Ichiba, un site d’achat en ligne, du 9 au 15 octobre.

Environ 60 commerces de Rakuten Ichiba ont ouvert des boutiques dans la grande surface Takashimaya et environ 50 autres magasins en ligne ont ouvert des magasins dans la grande surface Hanshin.

Pendant l’événement, les grandes surfaces ont offert un service de navette gratuite aux clients pour aller d’un magasin à l’autre.

C’était la première fois que ces grandes surfaces collaboraient pour un événement. Mitsuaki Awano, directeur de la succursale du magasin Osaka de Takashimaya, a déclaré : « Nous aimerions attirer des clients dans l’ensemble de la région d’Osaka ».

Bien que l’événement n’ait pas considérablement augmenté les ventes des deux magasins, ils ont réussi à abaisser leurs frais de publicité grâce à leur publicité conjointe. Les grandes surfaces pensent à une nouvelle possibilité de collaboration à l’avenir.

 

Hanshin Umeda

Hanshin Umeda

Le magasin Daimaru d’Umeda et celui de JR Osaka Mitsukoshi Isetan ont aussi travaillé ensemble pour la publicité de spécialités culinaires et d’évènements pour hommes.

Il est prévu que le pouvoir d’achat de la population d’Osaka continue de baisser. Chaque magasin aura donc besoin de faire davantage d’efforts pour attirer les clients du reste du Japon et même d’ailleurs mais aussi pour conserver une clientèle fidèle afin d’augmenter ses profits.

 

Source: Nipponconnection.fr

Discussions

Laisser un commentaire