L’action du portail de jeux vidéos, Gree Inc, plongeait ce matin plus de 15% sur la place de Tokyo. Son grand concurrent DeNa perdait lui près de 5%.

 

Si les deux groupes ont été touchés, comme les autres grandes valeurs de la place, par une vague de prise de bénéfices qui fait suite à une longue séquence de séances à la hausse, Gree a aussi été impacté par une révision à la baisse de ses prévisions de profits pour l’ensemble de l’année fiscale.

Le groupe, dirigé par Yoshikazu Tanaka, le plus jeune milliardaire de l’archipel, a indiqué que ses profits nets pour l’exercice qui s’achèvera en juin prochain seront probablement compris entre 31 et 37 milliards de yens et non entre 46 et 52 milliards de yens comme il l’avait intialement anticipé.

Pour justifier ce recul, Gree a pointé les ventes décevantes à l’étranger et le report de la mise en ligne de jeux très attendus. Selon les analystes, la baisse des revenus serait en partie liés à la récente interdiction de l’un des « services » les plus rentables de ces plateformes de jeux.

Les internautes peuvent actuellement jouer et interagir gratuitement, en ligne, sur les plates-formes de Gree et DeNA, qui proposent des jeux, des services d’emails, des forums ou encore des bandes dessinées.

Pour générer des profits, les sociétés vendent aux internautes, à l’intérieur de leurs jeux, des objets virtuels qui permettent à leur avatars de progresser plus rapidement au fil des parties.

Si ce concept n’est pas remis en cause, l’Agence de protection des consommateurs a contraint l’an dernier les portails de jeux à supprimer de leurs titres les offres de « kompu gacha » qui sont assimilées à des jeux d’argent illégaux dans l’archipel.

Cette offre, jusqu’ici très populaire sur les plates-formes de jeu en ligne, s’apparentait à une machine à sous virtuelle et permettait, aux joueurs les plus chanceux, d’obtenir éventuellement un équipement exceptionnel pour leur avatar.

Rêvant de telle carte rare ou tel pouvoir magique, des adolescents avaient englouti des dizaines de milliers d’euros dans ces « kompu gacha ».

Discussions

Laisser un commentaire