Les troupes de 34 pays, notamment des Etats-Unis, du Japon et du Royaume Uni, participent aux manoeuvres militaires les plus importantes jamais organisées dans le golfe Persique.

Les manoeuvres de 12 jours ont commencé le 16 septembre et visent à répondre aux menaces iraniennes de fermeture du détroit d’Ormuz, la principale voie d’acheminement du pétrole produit au Moyen-Orient.

Des unités des Forces maritimes d’autodéfense japonaises et de la marine française ont quitté samedi l’USS Ponce, le bâtiment américain de soutien, pour partir à la recherche de mines sous-marines.

Un drone de reconnaissance recherchait des embarcations suspectes.

Selon John Miller, le commandant de la 5ème flotte américaine, l’exercice a démontré la capacité élevée de déminage en collaboration avec de nombreux autres pays.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire