ecole-virtuelle-japon

Vous n’aimez pas aller au lycée ? Au lieu de vous y rendre et d’avoir affaire aux autres étudiants et aux professeurs parfois peu sympathiques et ennuyeux, vous pouvez envoyer un avatar pour qu’il aille à votre place dans une école virtuelle ! Un programme d’école par correspondance appelé Meisei Cyber High School, lancé par la préfecture de Chiba, ouvrira ses portes virtuelles au printemps prochain.

 

Ouvert depuis 2000, le Lycée Meisei, école par correspondance traditionnelle, a dévoilé son nouveau concept : l’école cybernétique.

Le programme qui peut être lancé depuis n’importe quel ordinateur ou smart phone (après avoir rentré son vrai nom et non un pseudonyme) fonctionne comme un jeu de réalité virtuelle dans lequel votre avatar va étudier à votre place.

Vous n’avez même pas à interagir avec des personnes réelles, sauf quatre fois dans l’année à l’occasion des conseils d’orientations.

Après trois années de «jeu», vous pourrez obtenir votre diplôme de lycée, exactement de la même manière qu’un étudiant japonais allant au lycée de manière traditionnelle. Cela semble presque trop beau pour être vrai….

 

▼  Cette personne pourrait être votre professeur

2

Les cours sont donnés au moyen de vidéos de 20 minutes qui se terminent par un quizz, qui se présente plus comme un mini-jeu que comme un test. Il est possible d’emprunter des livres virtuels dans une librairie, de faire des « sorties scolaires » grâce à la classe audio-visuelle, et si vous avez des difficultés, vous pourrez envoyer un mail aux professeurs avec vos questions.

 

▼ Pas besoin de porter un uniforme comme les lycéens normaux…

3

Votre avatar participera à l’école virtuelle qui est configurée comme n’importe quelle école avec des classes, des bureaux, et même un terrain de sport. Il est également possible d’interagir avec les avatars d’autres étudiants, comme si vous les rencontriez pour de vrai dans le hall.

Vous pourrez personnaliser votre propre avatar en lui achetant des vêtements ou des fournitures grâce à des « points d’études » gagnés en étudiant les kanjis, en résolvant des problèmes de mathématiques ou en apprenant du nouveau vocabulaire en anglais.

Après les cours, votre avatar peut « rentrer à la maison » pour étudier ou faire d’autres activités qui vous intéressent comme pêcher ou faire de l’agriculture. Ce sont ces éléments clés qui distinguent ce programme d’autres écoles par correspondance.

 

▼ Prêts pour une partie de pêche virtuelle après les cours?

5

Le but de ce programme est d’atteindre les personnes confinées chez elles pour les aider à revenir dans le circuit et à se réadapter à la société. Il peut également être utilisé comme un moyen lambda de cours par correspondance pour d’autres personnes qui pour quelque raison que ce soit n’ont pas pu aller au lycée (ce qui n’est pas obligatoire au Japon même si 97% des adolescents choisissent d’y aller.)

En fonction du succès de ce programme, il serait intéressant de l’appliquer aux 110,000 collégiens ou lycéens qui ne vont pas à l’école pour diverses raisons allant du harcèlement scolaire à la maladie.

Bien que l’inscription au collège soit obligatoire, ces adolescents seront tous diplômés en tant que collégiens avec leurs camarades de classe, sans tenir compte de leur compétences ou du temps qu’ils ont passés à l’école.

Un tel programme pourrait les pousser à retourner étudier de manière normale et à y trouver du plaisir. Il faut se rappeler que l’éducation alternative et l’enseignement à domicile est quasiment inexistant au Japon.

 

▼Vous verriez vous ici?

6

Seriez-vous intéressés par ce genre de programme ou bien cela vous semblerait-il beaucoup trop asocial et éloigné d’un concept d’enseignement efficace ? (car ressemblant plus à un jeu de réalité virtuelle qu’à une école…)

Faites nous part de vos impressions !

Source: rocketnews24

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire