Des compagnies pharmaceutiques japonaises font leur entrée sur le marché russe alors que la demande de produits médicaux s’accroît parallèlement à la croissance économique du pays.

 

Le principal fabricant japonais de médicaments Takeda Pharmaceutical a investi quelque 100 millions de dollars l’an dernier dans une usine de la ville occidentale russe de Iaroslavl.

La compagnie envisage d’entamer l’an prochain la fabrication de médicaments pour le traitement des infarctus cérébraux et du myocarde.

Eisai, une autre compagnie pharmaceutique nippone, a établi ce mois-ci une filiale à Moscou pour vendre ses médicaments anticancéreux et pour le traitement de l’épilepsie.

Un important fabricant d’équipements médicaux, Terumo, a aussi créé une filiale en Russie pour développer la commercialisation de cathéters et d’autres produits utilisés dans le traitement des maladies et accidents cardiovasculaires.

Les compagnies japonaises misent sur une augmentation des ventes de médicaments de plus de 30 pour cent et un quasi doublement de celles d’appareils médicaux dans les trois prochaines années sur le marché russe.

Discussions

Laisser un commentaire