La police de la préfecture de Kyoto a lancé une initiative permettant aux chauffeurs de taxi et aux konbini de travailler ensemble afin de réduire les vols à main armée.

 

Bien qu’il soit encore un peu tôt, cette initiative est jusqu’à présent un succès, faisant baisser de 48% les braquages de konbini par rapport à l’année précédente. Cette initiative a pour nom «Stratégie des défenseurs de la nuit».

En voyageant au Japon, l’une des choses que l’on remarque en visitant un konbini, c’est le nombre de personnes lisant les magazines sur place. On pourrait penser que le personnel est juste trop timide pour leur demander d’arrêter mais saviez-vous qu’en fait ces personnes sont autorisées à lire car elles contribuent à éviter que le magasin se vide ?

Malheureusement, ces lecteurs qui sont généralement des étudiants ou des employés de bureau doivent rentrer à un moment chez eux, laissant les magasins sans clients pour les protéger. C’est pendant cette période située entre 22h00 et 7h00 que la plupart des vols se produisent.

C’est à ce moment-là, que les chauffeurs de taxi tiennent un rôle important.

À Kyoto, environ la moitié des konbini ont signé la « Stratégie des défenseurs de la nuit ».

Dans les 500 magasins participants, vous pouvez voir des affiches indiquant « vigilance renforcée » sur les vitres. Ces affiches servent à indiquer aux chauffeurs de taxi qu’ils sont autorisés à stationner aussi longtemps qu’ils le souhaitent pendant leurs pauses.

Les magasins perdent alors quelques places de stationnement, mais gagnent en contrepartie une présence qui peut être suffisante pour dissuader un voleur de passer à l’acte.

Depuis la création du programme en Septembre 2013, le nombre de vols à main armée chez les magasins participants a chuté à 4, contre 18 l’année précédente.

Les magasins ne faisant pas partie de cette stratégie de défense ont vu par contre le nombre de vol à main armée augmenter de sept cas par rapport à l’année précédente. Globalement, le nombre total de vols a été pratiquement divisée par deux dans la préfecture.

La police ainsi que les konbini sont très satisfaits de ce résultat. Le responsable d’un konbini nous confie : « Avoir des chauffeurs à proximité nous procure un sentiment de sécurité. Notre personnel de nuit les apprécient énormément ».

Les chauffeurs de taxi sont également satisfaits de cet arrangement. « Cela nous permet de trouver facilement une place libre où se garer durant les pauses » indique un chauffeur, «et je suis également heureux de contribuer à la prévention du crime. »

Cela semble être une idée parfaite pour tous les partis, et si le nombre de vols reste faible, nous pouvons nous attendre à voir cette stratégie se répandre aux autres préfectures à travers le Japon.

 

konbini-taxi-japon

Source: Yahoo! Japan News || Image : Tang Yan Song / Tupungato / Shutterstock.com

Discussions

Laisser un commentaire