La Chine a annoncé que ses banques publiques avaient annulé leur participation aux réunions annuelles du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Tokyo.

L’agence de presse Chine nouvelle a annoncé lundi que les banques ne participeraient pas aux réunions cette année pour protester contre la récente nationalisation par Tokyo d’îles disputées en mer de Chine orientale.

Rappelons que les îles Senkaku, sous administration japonaise, sont revendiquées par Pékin.

Chine nouvelle a rapporté les propos d’un responsable du ministère chinois du Commerce selon lequel la décision des banques est une preuve de plus que l’action unilatérale du Japon provoque un gel des relations sino-japonaises.

L’agence de presse précise que la Banque industrielle et commerciale de Chine est le plus gros établissement bancaire du monde et que les autres institutions se situent dans le top 10 mondial en termes de valeurs boursières.

Selon Chine nouvelle, le FMI s’inquiéterait du fait que l’absence des banques chinoises pourrait avoir un impact sur les conclusions des rencontres.

Les principaux responsables du ministère chinois des Finances et de la banque centrale du pays devraient néanmoins prendre part aux réunions.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire