D’après l’opérateur japonais NTT DoCoMo, 50 % des utilisateurs de smartphones se serviront d’assistants numériques, d’ici à deux ou trois ans.

 

Les assistants enrichissent les téléphones portables de la parole et de grandes capacités d’analyse et de croisement de données.

Il ne leur manque qu’une fonction pour laver le linge et essorer la salade, mais c’est sans doute la prochaine étape.

 

Un fonctionnement basique

 

La plupart des assistants numériques sont préinstallés sur les téléphones portables. Le Siri d’Apple est disponible pour les iPhone 4S et 5, les iPad de 3e génération et les iPod Touch de 5e génération. Google Now est inclus par défaut dans la version 4.1 d’Android.

Angie, elle, est une application à télécharger sur Windows Phone, mais aussi iPhone ou Android. Ils fonctionnent tous de manière on ne peut plus simple : il suffit de s’adresser à eux normalement, comme à une personne.

Vous pouvez, par exemple, leur demander de prévenir votre patron que vous êtes en retard, de chercher une pizzeria près de l’endroit où vous vous situez, ou encore de retrouver le nom de ce film que vous avez vu le mois dernier.

Siri : premier sur le marché

 

En 2011, le Siri d’Apple a lancé une nouvelle ère dans la téléphonie mobile. En plus de donner la météo et le cours de la bourse, il revendique une compréhension qui va au-delà des mots, en déduisant du contexte ce que vous avez voulu dire. Si vos directives ne sont quand même pas assez claires, il vous pose des questions.

Le principe de Siri est qu’il analyse tout le contenu de votre téléphone (contacts, musique, calendrier, etc.) pour mieux vous comprendre. Il s’appuie aussi sur votre géolocalisation et mobilise au mieux toutes les applications du téléphone.

 

La concurrence Google Now

 

Depuis la fin avril, Google Now est accessible aux appareils d’Apple, ce qui en fait un concurrent sérieux pour Siri. De l’avis des utilisateurs, l’application est beaucoup plus efficace dans la recherche sur le web, mais n’est pas aussi développée dans le rôle d’assistant.

Now travaille comme le concierge, en scrutant votre téléphone, établissant des statistiques sur vos faits et gestes, vos positions géographiques, votre calendrier, vos e-mails, etc. Son objectif est d’anticiper vos besoins en vous faisant des propositions, comme un film correspondant à vos goûts.

À l’heure actuelle, Now comme Siri ont autant bluffé que déçu, car les attentes sont immenses. Les assistants numériques ont encore des progrès à faire pour développer leur compréhension, enrichir leur langage et gagner en réactivité et en fluidité.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Ouest France

Discussions

Laisser un commentaire