Une des premières choses que l’on remarque lorsqu’on visite le Japon est la politesse et la serviabilité des japonais. Les employés de magasins s’inclinent devant vous, des personnes vous accueillent dans le hall de l’hôtel, et dans les konbini on n’hésite pas à ouvrir une deuxième caisse lorsqu’il y a plus d’une personne faisant la queue.

 

Mais en restant un peu plus longtemps dans le pays, vous vous rendrez compte que le Japon a également son lot de personnes impolies.

Le blog Madame Riri s’est amusé à référencer les bonnes manières venues de l’étranger qui manquent cruellement au Japon.

 

1. Les étrangers tiennent la porte ouverte aux inconnus, les japonais ne le font pas

politesse-japon

Les japonais n’ont généralement pas l’habitude de tenir la porte aux inconnus. Ils ne vont pas vous claquer la porte au visage mais il n’existe pas cette bonne manière qui consiste à tenir la porte ouverte pour la personne passant après vous.

Lorsque vous tenez la porte au Japon, vous aurez le droit à un sourire reconnaissant mais aussi légèrement perplexe…

2. Les étrangers remercient le personnel de magasin, les Japonais ne le font pas

politesse-au-Japon

Une autre chose que vous pouvez rapidement remarquer lors de votre visite au Japon est la reconnaissance quasi inexistante du personnel à la caisse.

Ce n’est pourtant pas grossier au Japon, le personnel ne s’attend pas à entendre un merci. Ils font juste leur travail dont une partie consiste à saluer (habituellement dans une voix très forte) et être poli en tout temps.

En disant un simple merci, attendez-vous à recevoir un sourire surpris en retour, ce qui est une raison suffisante pour continuer à le faire.

 

3. Les étrangers aident les gens avec des poussettes, les Japonais ne le font pas

politesse-Japon (2)

Il est courant d’aider une mère à monter ou descendre sa poussette d’un train ou lorsqu’elle se trouve devant un escalier. Qui laisserait une mère seul se débattre avec sa poussette alors que la sonnerie des portes retentit ?

Au Japon, ce genre de cas est très rare. Prendre le train étant chose commune dans le mode de vie des japonais, de nombreux parents utilisent un porte-bébé afin d’éviter d’avoir à lutter avec une poussette. Les quais de gares sont également faciles d’accès, avec de nombreux accès par ascenseur.

Selon le blog, c’est du jamais vu pour un salaryman japonais de bien vouloir aider une mère à monter les escaliers, alors que c’est très courant dans nos contrées.

Bien sûr, il s’agit ici d’une généralité. Il existe sans doute des japonais qui font toutes ces choses, et des occidentaux sans scrupules qui ne le font pas. Mais vous, qu’en pensez-vous ? Êtes-vous d’accord avec le constat de madame Riri ?

 

Source : Madame Riri

Discussions

28 Réponses

  1. Japon5

    Perso j’en pense pas grand chose je pense que ca fait partie des difference qui existe partout dans le monde. Ce qui est plus interesant parcontre c’est de savoir le pourquoi du comment.

  2. Momiji

    Vous oubliez un autre exemple capital : laisser sa place dans les transports. Que ce soit à Tokyo, Osaka ou tout autre ville que j’ai sillonné , les japonais ne laissent pas leurs sièges systématiquement lorsqu’une personne visiblement âgée entre dans le wagon.
    C est d’ailleurs particulièrement agaçant.

    • Dio Brando

      Entierement d’accord. A Taiwan ou bien en Coree du Sud, meme si le train est bonde, personne n’utilise ces places. Un article de l’AFP il y a quelques annees racontait les refus presque systematiques de ces c**** de salaryman pour s’asseoir aux femmes enceintes. Une amie enceinte a ose demander la raison et la reponse etait pathetique : je suis fatigue -_- Comme si elle ne l’etait pas et pouvait rester debout.

  3. fertic

    Je confirme cet état de fait. La rigueur de la politesse et du respect… mais qui paradoxalement se fait dans une certaine indifférence.
    Cela s’explique certainement par le fait que pour eux tout ceci
    est tellement normal et fait partie de leur vie.

  4. Facto

    Je me suis rendu compte que dans certains cas nos façons et manières peuvent être difficiles à gérer pour le personnel des hôtels par exemple. Ils se doivent d’être plus poli que vous et donc si vous les remerciez avec une petite courbette, ils se doivent d’en faire une encore plus basse que la votre. Mais bon….c’est dans ma nature de dire merci en toutes circonstances et j’oublie à chaque fois :o).

  5. petit joueur

    c’est pas de la méchanceté, c’est l’usage …
    par exemple en France, l’usage est de dire bonjour a toute personne qu’on croise de trop pres dans un lieu un peu vide, dans un ascenceur ou un hall par exemple, meme si c’est stupide car on ne le connait pas et on n’en a souvent rien a secouer,
    ne pas le faire est considéré comme impoli et j’ai meme vu des gens devenir très agressif si on ne le fait pas..

    la bise obligatoire ou la poignée de main obligatoire est également lourd.

    une autre habitude qui se perd, le pourboire, ya plus que les vieux qui les donne, les jeunes se contentent de proposer a boire ou à manger à la place.

  6. bordas

    C’est marrant, lire cet article et vos commentaires m’ont rappelés quelques souvenirs.
    Le premier étant une dame japonaise, sortant du métro et arrivant devant les escaliers avec une poussette. Naturellement, avec un ami, nous l’avons aidé à gravir les marches. Elle en était très contente ^^
    Une autre fois, dans un restaurant, toujours avec le même pote, il a voulu laisser un pourboire à la serveuse, sans savoir que cela ne se faisait pas au Japon, étant lui-même serveur en France, il a insisté, devant la gène de la serveuse, et mes explications, c’est la seul fois ou il a tenté de donner un pourboire au Japon.
    Sinon, une dernière anecdote qui nous est arrivé dans le métro. C’était à Osaka, je consultais le plan mural sur les quais, en cherchant une rue en particulier. Une dame s’est approché, et en anglais, elle m’a demandé si j’avais besoin d’aide. Je lui ai répondu positivement, en lui donnant le nom de la rue que je cherchais. Elle nous a accompagné pendant environ 7 à 8 minutes de marches après le métro ( elle a du aller voir le controleur pour lui dire qu’elle nous accompagnée car elle avait déjà validé son ticket ) puis on a traversé toute la galerie commerciale. Arrivée à la sortie de l’immense gare, elle nous a donné la direction. Elle n’a rien voulu en remerciement. Cela m’a touché de voir une telle attention de sa part. C’est vraiment une autre culture.

    • Letty111

      Pour la situation où on te demande si t’as besoin d’aide et te l’apporte si c’est le cas je peux te garantir que ce n’est pas propre au Japon, il m’est arrivé la même chose en Angleterre, aux Etats Unis, en Allemagne et plusieurs fois en France; là tout dépend de la bienveillance des gens 😉

  7. Dio Brando

    Pour avoir vecu personnellement tous les cas cites, Madame Riri met le doigt ou ca fait mal ^^ Regulierement j’aide les japonaises avec poussettes, valises, aide les touristes perdus, je propose ma place dans le metro etc. ca ne coute rien et ca aide grandement 🙂

    Je rajouterai que meme dans certains grands restaurants, on sert d’abord l’homme puis ensuite la femme et dans ma boite japonaise, je vois encore et toujours les employeEs tenir la porte aux hommes…

    Bref les impolitesses existent dans tous les pays, ca permet d’avoir notre petite « touch » a nous 😉

  8. Letty111

    Que du vrai, un ami japonais en France avait été effectivement surpris pour la poussette et le bonjour/merci/au revoir à l’intention des vendeurs/caissiers et même chauffeurs de bus, idem pour le truc de la porte où il m’avait fait rire sur le coup car ne comprenant pas le truc il se retrouvait généralement à tenir la porte pour toutes les personnes qui suivent (ce qui pouvait durer un moment) du coup je lui avait expliqué que c’est seulement pour la personne qui te suit et que celle ci fera de même avec le suivant.

Laisser un commentaire