Visiter Tokyo peut être agréable durant la journée mais c’est à la tombée de la nuit que la capitale se découvre. Ses lumières, ses bars, ses bruits…

 

Le nombre de touristes au Japon ne cesse d’augmenter et la tendance devrait se poursuivre avec l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby prévue en 2019 ainsi celle des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Afin de satisfaire les touristes, une enquête a été menée auprès de Tokyoïtes âgés de 20 à 30 ans. Il leur a été demandé à quel endroit ils emmèneraient un touriste pour aller boire un verre afin de lui faire découvrir la « vraie » Tokyo.

Que vous soyez fan de bière, de saké ou de whisky, le Japon possède une vie nocturne animée et la meilleure façon de découvrir les locaux est sans doute de visiter ces petites ruelles discrètes remplies de bars et d’échoppes.

 

Top 10 des « rues de la soif » classées par les tokyoïtes

 

10. Sous les voies ferrées de la gare Koenji

crédit : tokyodeep.blogspot.fr

crédit : tokyodeep.blogspot.fr

De nombreux restaurants et bars se trouvent à proximité de gares. La gare Koenji ne fait pas exception. Située sur la ligne Chuo JR, à l’ouest de Tokyo, Koenji abrite de nombreux bars et restaurants bon marché.

 

9. Ebisu Yokocho

yoninja.com

yoninja.com

Ebisu n’est pas un quartier visité par de nombreux touristes lors de leur passage à Tokyo mais il serait honteux de ne pas découvrir ce lieu.

Situé à quelques stations de Shibuya, Ebisu abrite de nombreux lieux à découvrir tel que le musée de la bière Yebisu. Vous y trouverez également de nombreux bars et restaurants, de quoi largement étancher votre soif.

 

8. Kichijoji Harmonica Yokocho

http://ameblo.jp/eigazukinosyuukatu

Crédit : ameblo.jp/eigazukinosyuukatu

Kichijoji est un quartier branché de Tokyo souvent fréquenté par des étudiants. Dès la tombée de la nuit, les ruelles étroites, situées en face de la sortie nord de la gare, prennent vie et vous feront découvrir une autre facette du quartier.

 

7. Ningyocho Amazake Yokocho

crédit : ambassadors-japan.com

crédit : ambassadors-japan.com

Ninyocho est célèbre pour son saké doux (alcool de riz avec peu ou pas de teneur en alcool) proposé dans les nombreux bars et restaurants du quartier. Même les enfants japonais peuvent en profiter ! L’ambiance du quartier est plus traditionnelle.

 

6. Shibuya Nonbei Yokocho

shibuya-nonbei-yokocho

crédit : nodestinations.com

Ne pas se rendre à Shibuya lorsqu’on visite Tokyo est un peu comme visiter Paris sans voir la Tour Eiffel.

Quartier idéal pour s’adonner à la pratique du shopping, nous vous conseillons de vous éloigner des rues les plus fréquentées et de vous diriger vers Nonbei Yokocho ou « l’allée des ivrognes ».

Ces petites ruelles à l’ambiance unique sont idéales pour y effectuer une tournée des bars.

 

5. Asakusa Hoppi Dori

crédit : travelwhereveryouwant.com

crédit : travelwhereveryouwant.com

Asakusa est un lieu touristique très populaire. Alors que la plupart des touristes s’y rendent pour admirer Kaminarimon, le temple Sensoji ou découvrir la galerie marchande Nakamise, peu de gens sont familiers avec la vie nocturne du quartier.

N’hésitez pas à complétez votre circuit touristique en allant prendre un verre ou deux dans l’un des bars du quartier et découvrir l’atmosphère de la vieille ville de Tokyo.

 

4. Shinbashi Yurakucho Gado-shita

La terre sainte des salarymen qui affluent ici après le travail pour participer à une « nomunication » [nomu (boire) + communication] avec leurs collègues.

Une façon de découvrir un moment faisant partie intégrante de la société japonaise et de vous faire quelques contacts amusants.

 

3. Shinjuku Omoide Yokocho

Un quartier situé à Shinjuku, mieux connu sous le surnom peu recommandable d’«Allée de la pisse ». N’y prêtez pas attention, ce lieu possède une histoire unique ainsi que de nombreux bars et échoppes.

 

2. La rue de Tsukishima Monja

crédit : gaijingojapan.com

crédit : gaijingojapan.com

Si vous aimez les okonomiyaki, alors vous devriez essayer les Monjayaki. Et le meilleur endroit à Tokyo pour tenter l’expérience se situe à Tsukishima. Cette crêpe de chou géante complétée de diverses garnitures, le tout cuit sur plaque chauffante est un pur délice. Le quartier possède une rue dédiée aux restaurants de Monjayaki. Il ne vous reste plus qu’à suivre l’odeur.

 

1. Shinjuku Golden Gai

crédit : japanesesearch.com

crédit : japanesesearch.com

Surement le lieu le plus connu de la liste. Les ruelles étroites situées à l’Est de la gare de Shinjuku vous permettront de partager un moment avec des locaux ou des touristes dans des bars minuscules, la plupart ne pouvant accueillir qu’une poignée de personnes à la fois.

Oubliez les paillettes et le glamour, dans ces bars datant l’ère Showa, vous y trouverez principalement des habitués, venus boire quelques verres après une dure journée de travail.

 

Source : R25

Discussions

48 Réponses

Laisser un commentaire