Petite visite des lieux de travail de nos mangaka préférés.

 

Alors que certains laissent trainer des gobelets de café et des piles de papier durant des jours sur leur bureau, appelant cela un « bordel organisé », d’autres ne laissent même pas un post-it trainer.

Le bureau est bien souvent révélateur de traits de la personnalité mais qu’en est-il de nos mangaka préférés ?

Si vous vous êtes déjà demandé quel mangaka possédait l’environnement de travail le plus bordelique, voici la réponse en images !

Certains artistes ont un lieu de travail très bien entretenu.

C’est notamment le cas de Masashi Kishimoto (Naruto)

bureau-Masashi-Kishimoto-naruto

03

Et Hayao Miyazaki (Ghibli).

hayao

Que ce soit dû à leur planning chargé où à leur nature, d’autres mangaka se laissent cependant beaucoup plus aller.

Bien que, le plancher soit propre, Tite Kubo (Bleach) est un poil bordélique

09

Ses assistants, cependant, ne laissent rien trainer !

11

Rumiko Takahashi (Ranma 1/2) semble adorer accumuler les CD.

05

Le bureau d’Eiichiro Oda (One Piece) est un doux mélange de mégots de cigarettes, de stylos éparpillés, et de mangas One Piece. Mais vu son train de vie, on peut le pardonner.

eiichiro-oda-bureau

07

Un encombrement qui ne se limite pas à son bureau.

08

Et enfin, le meilleur pour la fin, Yoshihiro Togashi (Hunter X Hunter).

12

Cela doit expliquer les nombreux arrêts du mangaka qui doit être encore en train de ranger son bureau.

 

Source : Kotaku

Discussions

10 Réponses

Laisser un commentaire