Personnage emblématique du Japon, l’empereur du Japon (天皇、Tennou) a eu plusieurs rôles et plusieurs appellations allant d’enfant divin à chef religieux. Mais son rôle, de nos jours, a bien changé. C’est ce que nous allons voir dans ce dossier consacré au Tennou.

 

Selon le Nihon Shoki et le Kojiki, deux œuvres qui retracent l’origine du Japon, le premier empereur, Jinmu, est né en 711 avant. J-C et fonde l’empire du Japon en 660 avant J-C. Considéré comme un descendant direct de la déesse du Soleil Amaterasu. Son existence s’avère malgré tout être un mythe.

empereur-jinmu

L’empereur Ojin est le quinzième empereur du Japon mais on le considère comme le premier empereur historique du Japon, ses prédécesseurs étant considéré comme appartenant à la légende du pays.

Son rôle premier est de faire office de chef religieux Shintô. C’est au VIème (époque Yamato) que le terme shinto apparut pour le différencier du Bouddhisme.

A cette époque, de nombreuses parties du Japon n’étaient pas sous l’influence de la maison impériale d’où la nécessité d’avoir un chef pour diriger. De par sa descendance, l’empereur devait impressionner les autres groupes présents sur le territoire.

Cependant, plusieurs grandes familles de nobles se battent pour le pouvoir et pour y remédier, l’empereur va créer la fonction de shogun, général qui devait avoir un rôle religieux et symbolique, un prolongement de l’empereur.

Mais, en 1192, Minamoto no Yoritomo devint le premier shogun, commandant militaire suprême du Japon, qui dirigera le pays à la place de l’empereur. Diffèrent de son rôle d’autrefois, il détient la puissance militaire du pays.

minamotonoyomrimoto

Dès lors, pour certains occidentaux de l’époque, on voyait le Tennou/Mikado comme le pape et le shogun comme l’empereur du Japon.

Jusqu’à la dissolution du shogunat en 1868, l’empereur avait une fonction simplement représentative.

C’est le 11 Février 1889 que le rôle de l’empereur sera clairement défini par la Constitution japonaise. La plupart de ses pouvoirs vont être ‘distribués’ aux dirigeants de l’époque. Cependant, il reste commandant suprême de l’Armée et garde un important pouvoir.

Mais c’est bien après la Seconde Guerre mondial que la vie de l’empereur va basculer à jamais. L’implication de l’empereur Hirohito étant discutable, il est désigné comme le responsable de toutes les atrocités.

hirohito

Suite à ‘la défaite’ du Japon, une nouvelle Constitution, sous l’occupation américaine, entre en vigueur.
L’empereur devient un symbole de l’État. On le considère comme le chef de l’État bien qu’il ne puisse entreprendre d’action seul sans l’accord du Cabinet du Japon, qui désigne le gouvernement japonais.

L’empereur du Japon actuel est Akihito, le 125eme empereur, fils de Hirohito.
Il est vu comme l’incarnation du Japon. N’ayant jamais eu de pouvoir, il est aussi le premier à s’être rendu en Chine et s’être marié avec une roturière.

akihito

Outre ses déplacements internationaux et de symboles du Japon, Akihito s’occupe du bien être de son pays.
Symbole d’unité lors du séisme de Mars 2011, par son simple discours, il panse les plaies intérieures du pays.

Malgré des controverses sur son rôle ou son importance, l’empereur du Japon est toujours apprécié du peuple japonais, chaque déplacement est célébré et salué par une foule immense, criant Banzai ! La famille impériale est à la fois respectée mais aussi aimée de son peuple, tout comme l’est la famille royale britannique, même si moins présente dans les médias.

visite-empereur-japonImages : izamon / Northfoto / Shutterstock.com

Discussions

3 Réponses

Laisser un commentaire