La forte hausse du nombre de touristes au Japon pousse le pays à faire face à la plainte la plus souvent évoquée par les étrangers : le manque d’accès gratuit à Internet.

 

À partir du 5 février, il sera possible d’accéder gratuitement à Internet dans le métro de la ligne Asakusa.

L’objectif est de généraliser ce service sur l’ensemble des lignes de métro de la Toei d’ici le mois de Mars 2020, année durant laquelle la ville de Tokyo accueillera les Jeux Olympiques d’été.

Les touristes, souvent surpris par le manque de connexions WI-Fi disponibles à travers le pays, doivent la plupart du temps opter pour l’achat d’une carte SIM. Ils pourront désormais utiliser cette connexion internet de façon illimitée.

Selon le Nikkei, une récente enquête menée par le ministère des Affaires intérieures et des Communications a souligné que pour les touristes, le manque de connexion Wi-Fi était la chose la plus gênante au Japon, dépassant la barrière de la langue.

La demande pour le Wi-Fi est particulièrement forte dans les aéroports, dans les hôtels et sur les chemins de fer.

Selon le Bureau des Transports de la Métropole de Tokyo, l’accès gratuit à Internet ne devrait pas se limiter uniquement aux trains.

Pour profiter du Wi-Fi proposé par la Toei, il existe 2 options :

  • Travel Japan Wi-Fi, nécessitant de télécharger une application à l’avance (disponible en anglais, chinois, coréen et thaïlandais)
  • Toei Subway Free Wi-Fi qui nécessite une préinscription (en anglais, chinois ou coréen)

A l’échelle nationale, le déploiement de nombreux accès gratuits à Internet est en cours. 20 aéroports et ports maritimes situés sur des petites iles, dont Ogasawara, devraient proposés ce service dès Mars 2017.

Discussions

17 Réponses

Laisser un commentaire