Une gigantesque chasse à l’homme de deux jours a pris fin devant les caméras de la chaîne NHK.

 

Spectaculaire. Un violeur présumé a été arrêté en direct devant les caméras de télévision, jeudi 9 janvier, près de Tokyo. Sa traque avait mobilisé 4 000 policiers, 900 véhicules, des hélicoptères, des navires et des chiens renifleurs, pendant deux jours.

Démesuré ? Ce gigantesque dispositif peut s’expliquer par la rareté des crimes violents au Japon, où le taux de criminalité est l’un des plus bas au monde.

Yuta Sugimoto, 20 ans, soupçonné d’avoir violé et détroussé une femme à Kawasaki, près de Tokyo, le 2 janvier, s’était échappé du bureau du procureur, selon Bloomberg.

La police avait immédiatement engagé une massive chasse à l’homme, qui a abouti jeudi, quand le fuyard a été arrêté, dans un jardin public de la ville de Yokohama, à côté de Kawasaki.

Une vingtaine de policiers l’ont encerclé, tandis que la scène de traque était filmée depuis un hélicoptère par la chaîne de télévision NHK.

 

 

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Une réponse

  1. Taux d’homicides au plus bas au Japon | Nippon Connection - L'actualité quotidienne du Japon pour les francophones

    […] La spectaculaire arrestation d’un violeur présumé au bout de deux jours de traque ne doit pas occulter les faits: le nombre de meurtres et tentative d’homicides au Japon a chuté à moins de 1.000 cas en 2013, le plus petit nombre enregistré depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, a annoncé la police nippone vendredi 10 janvier. […]

Laisser un commentaire