Un petit village de la préfecture de Kagoshima dont la population est de seulement 372 personnes a été pris par surprise par le nombre de personnes intéressés par son programme d’immigration.

 

Comme nous vous l’avions indiqué en avril, le village de Mishima, composé des petites îles de Takeshima, Iojima et Kuroshima, essaye d’attirer de nouveau résidents en leur offrant le choix entre un veau ou ¥ 500,000, plus ¥ 100,000 supplémentaire pour les frais de déménagement.

Cette offre généreuse – qui est temporairement mise en stand-by le temps pour les responsables de repenser les conditions – comprend également une subvention mensuelle durant les trois premières années de résidence. Celle-ci va de ¥ 85,000 (650€) par mois pour une personne seule à ¥ 100 000 (760€) pour les couples mariés sans oublier la location de maisons à bas prix et des primes pour chaque nouvel enfant.

La seule condition est l’âge, le père devant avoir 55 ans ou moins. L’offre ne précise pas si le demandeur doit être un ressortissant japonais.

Ce programme a été introduit en 1990 pour attirer de nouveaux résidents afin d’aider à relancer le village, accessible uniquement par ferry trois fois par semaine.

Malgré cette offre généreuse, personne ne l’a encore accepté. La population qui était d’environ 1000 personnes a diminué progressivement pour arriver aujourd’hui à 372 habitants.

Cependant durant le mois d’avril, le programme a commencé à faire le buzz sur Internet.

Parmi tous les e-mails reçus par le village en 2 semaines de temps – entre la fin de Avril et la mi-mai-, 90 % provenaient de Serbes, Croates et Brésiliens, a déclaré Mishima un responsable du village, ajoutant que plus d’une douzaine d’appels téléphoniques venus de l’étranger ont également été reçus.

Pour diverses raisons, le village a décidé de n’accepter aucun de ces dossiers. La plupart des personnes ont renoncé après avoir été découragées par la réalité de la situation, ou étaient seulement à la recherche d’une façon de fuir la pression de la vie quotidienne.

« Les gens n’ont pas conscience que la vie ici n’est pas aussi simple qu’ils l’imaginent. » indique-t-il sans parler de la barrière de la langue pouvant conduire à des problèmes de communication.

« Il s’agit d’un petit village. Il n’y a pas d’hôpital et trouver un travail ici n’est pas simple », avoue-t-il, ajoutant que la plupart des gens semblaient découragés après avoir été informés des obstacles qu’ils pourraient rencontrer.

« Les gens d’ici peuvent profiter d’une nature généreuse, d’air frais et de beaux paysages. Il s’agit d’un bon endroit pour vivre une vie tranquille » dit-il en souhaitant également indiquer les aspects attrayants du village.

« Après avoir échoué à attirer de nouveaux résident en plus 20 ans, nous avons décidé en juin 2013 d’augmenter le montant accordé aux personnes prêtes à déménager ici ». Il fut d’ailleurs surpris de voir les informations se propager aussi vite sur internet.

Les représentants de l’ambassade de Serbie à Tokyo ont également été pris de court.

« Nous avons également été très surpris par cet intérêt de la Serbie pour Kagoshima », a déclaré Nemanja Grbic, responsable presse et culture. «Pour être honnête, je ne savais même pas que des gens en Serbie connaissaient Kagoshima

« Pour les personnes désirant changer de pays, je pense que le Japon n’est pas très populaire à cause de son éloignement et de sa langue. Il est difficile d’obtenir un visa et un emploi si vous ne parlez pas japonais » a déclaré Grbic.

En tant que représentant de la communauté serbe au Japon, où environ 200 Serbes vivent, Grbic indique que malgré le fait que le Japon reste une destination touristique populaire, il a l’impression que la majorité de ses compatriotes, dont ceux ayant montré un intérêt pour l’offre, manquent de connaissance sur le Japon et Kagoshima.

Le village souhaite recevoir des demandes de personnes très intéressées.

« Cela serait une bonne occasion pour ceux étant nés ici et connaissant la région de revenir afin d’aider la communauté locale » a déclaré Mishima.

Source : The Japan Times

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire