La police japonaise a découvert qu’un homme arrêté pour avoir publié des menaces de mort sur internet avait eu accès à un tableau d’affichage électronique utilisé pour contrôler à distance des ordinateurs ne lui appartenant pas.

 

La police a arrêté dimanche Yusuke Katayama, un employé de 30 ans. Il est inculpé d’obstruction volontaire des activités commerciales. La police pense qu’il a utilisé à distance les ordinateurs personnels de quatre hommes pour publier des menaces en ligne. Dans un des messages publiés, il menace de tuer les visiteurs à une foire de bandes dessinées. La police avait arrêté par erreur les quatre hommes en question, avant de les libérer plus tard.

La police rapporte les propos de M. Katayama, qui rejette catégoriquement l’accusation dont il fait l’objet. La police précise que la personne recherchée avait publié 13 messages de menace sur internet.

Celle-ci avait contrôlé à distance les ordinateurs de tiers par le biais d’un tableau d’affichage électronique particulier. Des sources proches de l’enquête ont indiqué à la NHK que l’analyse de l’ordinateur de M. Katayama révèle que le suspect aurait eu accès au tableau d’affichage en question.

La personne recherchée a utilisé un logiciel spécial pour rendre difficile l’identification de l’ordinateur utilisé pour accéder au tableau d’affichage. Mais la police pense qu’il pourrait n’avoir pas réussi à dissimuler son identité à plusieurs reprises.

 

Discussions

Laisser un commentaire