Moscou a entendu le signal envoyé par les nouvelles autorités japonaises qui souhaitent conclure un traité de paix avec la Russie, a déclaré le président Vladimir Poutine, répondant en direct aux questions des journalistes russes et étrangers.

 

« En ce qui concerne les questions territoriales, nous comptons sur un dialogue constructif avec nos collègues japonais. Nous avons entendu les signaux émanant de Tokyo, de la part du parti arrivé de nouveau au pouvoir, selon lesquels les dirigeants de ce parti cherchent à conclure un traité de paix. Il s’agit de signaux très importants, et nous nous en félicitons », a affirmé M. Poutine.

Aucun traité de paix n’a été signé entre la Russie et le Japon au terme de la Seconde Guerre mondiale. La signature de ce document est entravée par le litige territorial qui oppose les deux pays. Le Japon revendique quatre îles faisant partie des Kouriles méridionales (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) rattachées à la Russie au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Cette revendication est avancée par Tokyo comme préalable à la conclusion du traité de paix avec Moscou.

Discussions

Laisser un commentaire