Le premier ministre japonais Shinzo Abe, qui se rend à Moscou dimanche, envisage d’insuffler un élan aux négociations en vue de la conclusion d’un traité de paix avec la Russie, rapportent les médias nippons.

 

D’après le chef du gouvernement japonais cité par l’agence Kyodo, M.Abe compte « établir des relations de confiance avec le président Poutine et donner un nouvel élan aux négociations sur la signature d’un accord de paix ».

Les entretiens entre MM Poutine et Abe sont programmés pour lundi 29 avril.

Depuis plusieurs décennies, les relations russo-japonaises sont envenimées par un litige territorial portant sur les Kouriles du Sud (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) que les Japonais appellent les « Territoires du Nord ».

Rattachées à la Russie au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ces îles sont revendiquées par Tokyo qui évoque le traité bilatéral sur le commerce et les frontières de 1855 reconnaissant la souveraineté japonaise sur ces territoires.

Cette revendication est avancée par Tokyo à titre de préalable à la conclusion du traité de paix avec la Russie. Moscou souligne pour sa part que la souveraineté des Kouriles est irrévocable et propose au Japon de renoncer à ses revendications et de développer la région de concert avec la Russie.

Les deux pays restent formellement en guerre, car aucun traité de paix n’a été conclu au terme de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

Source: RIA

Discussions

Laisser un commentaire