Le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda a officiellement annoncé qu’il se porterait candidat à la présidence du Parti Démocrate du Japon (PDJ), le parti au pouvoir, lors d’une conférence de presse vendredi après-midi.

M. Noda a également exprimé son intention de briguer un second mandat de Premier ministre à la fin de l’actuelle session de la Diète.

« Il reste des des chantiers en cours, qui ne peuvent pas être abandonnés. J’ai la responsabilité d’aider le Japon à relever un certain nombre de défis, dont une réforme complète du système des impôts et de la sécurité sociale, ou la marche vers la reprise économique. J’ai l’intention de continuer à assumer cette responsabilité, et à donner au pays ce dont il a besoin, maintenant et dans le futur », a déclaré M. Noda.

L’actuel ministre de l’Environnement Goshi Hosono, auparavant considéré comme le principal rival de M. Noda dans les élections internes du PDJ, a renoncé à se présenter à l’élection du 21 septembre.

L’ancienne ministre des Affaires étrangères Makiko Tanaka a quant à elle indiqué vendredi qu’elle ne participerait pas non plus à l’élection, malgré une demande formulée dans ce sens par quatre membres du PDJ.

En l’absence de rival fort, M. Noda sera très probablement réélu. Certains jeunes membres du PDJ estiment néanmoins que leur parti pourrait perdre les élections législatives à venir si jamais M. Noda reste à la tête du PDJ.

 

Source: Xinhua

Discussions

Laisser un commentaire