Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a promis jeudi de redresser l’économie moribonde de son pays lors d’un discours de politique prononcé à la chambre basse du parlement nippon.

 

M. Abe a déclaré que son gouvernement se consacrerait à la revitalisation économique de l’archipel et à promouvoir la croissance en assouplissant la politique monétaire et financière et en stimulant le secteur privé.

Il a également souligné que le Japon devrait adopter une politique « ouverte » dans le secteur agricole et construire un secteur agricole fort, à l’heure où les produits issus de l’agriculture japonaise deviennent de plus en plus prisés à travers le monde.

Selon lui, le Japon devrait renforcer, de façon stratégique, la coopération économique avec l’Asie-Pacifique, l’Asie et de l’Europe, et le gouvernement envisagera d’adhérer au Partenariat transpacifique (TPP) sous l’égide des Etats-Unis, sous certaines condition concernant les droits de douane.

En ce qui concerne la politique étrangère, M. Abe a déclaré que le Japon s’en tient à la diplomatie articulée autour de la stratégie, des valeurs démocratiques et de l’intérêt national, et que l’alliance nippo-américaine restait au cœur de la politique étrangère du Japon.

Discussions

Laisser un commentaire