Une exposition basée sur le manga « One Piece » qui aurait du avoir lieu au Monument commémoratif de la Guerre de Corée à Séoul le 12 Juillet a été annulée.

 

Les organisateurs ont déclaré avoir pris cette décision lorsqu’ils ont réalisé que de nombreux motifs dans le manga sont dérivés du drapeau du Soleil Levant, symbole du militarisme japonais et qui a une résonance particulièrement douloureuse en Corée, un pays qui a souffert pendant des décennies du colonialisme Japonais.

La version animée de « One Piece » a déjà été diffusée en Corée et le contenu de l’exposition avait déjà été jugé inoffensif, selon le musée.

Cependant, après qu’on leur ait dit que le symbole du soleil levant apparaissait dans le manga, ils ont changé d’avis malgré le fait qu’il n’y ait rien de la sorte exposé lors de l’exposition.

Le musée étant un organisme public financé par l’État, ils étaient dans l’obligation d’annuler l’exposition.

Le manga « One Piece » d’Eiichiro Oda est populaire en Corée et l’exposition, présentant des croquis et autres illustrations, avait également des modèles grandeur nature des personnages.

La société événementielle derrière cette exposition a déclaré avoir reçu plus de 5000 réservations. Sans surprise, ils sont désormais à la recherche d’un autre lieu pour cette exposition car la demande est bien là, malgré la politique.

Bien qu’il puisse sembler inapproprié ou même bizarre de tenir une exposition grand public comme celle-ci dans un monument commémoratif de la Guerre de Corée, ce lieu s’avère très grand et propose de nombreux espaces dédiés à toutes sortes d’événements.

Une exposition similaire a récemment eu lieu à Taiwan, également une ancienne colonie japonaise, sans soucis.

 

Discussions

Laisser un commentaire