De nombreux changements sont attendus au parc Tokyo Disneyland dont des attractions uniquement disponibles au Japon telles que « La belle et la bête » et « Les Nouveaux héros (Big Hero 6) ».

 

Malgré le succès de la marque auprès des Japonaises de tous âges, Disney ne se repose pas sur les lauriers et va entreprendre de grands changements dans son parc d’attraction d’ici 2020.

La majorité des nouveautés concernera Tokyo Disneyland, qui possédera l’espace nécessaire dès 2017, suite à la suppression des attractions Grand Circuit Raceway, StarJets ainsi que de quelques restaurants.

0001

Les visiteurs pourront y retrouver à la place le Château de la Bête, qui abritera une attraction uniquement disponible au Japon. Les visiteurs embarqueront sur des assiettes et suivront Belle dans une aventure musicale où ils danseront au rythme des musiques du films.

01

Le Château sera entouré du village de Belle qui permettra aux visiteurs de se restaurer et de vider leur surplus de yen dans des boutiques.

03

Imaginez tout le monde se dire « Bonjour ! » « Bonjour ! ». Ça y est, vous y êtes !

04

Les Japonais étant plus sensibles aux parades et aux spectacles qu’aux manèges, un grand théâtre de 1500 places sera également construit, proposant des shows mettant en vedette les personnages de Disney.

05

06

Enfin, sur la dernière parcelle de terrain, une nouvelle attraction mettant en vedette Baymax, le robot du film « Les nouveaux héros » sera construite.

07

Ne portant pas encore de nom, cette attraction devrait être un manège tournoyant.

Et si vous craignez que Disney oublie ses anciens personnages, n’ayez crainte. Vous serez heureux de savoir que Minnie obtiendra un nouveau studio où il vous sera possible de vous déguiser et de prendre des photos en sa compagnie.

08

Du côté de Disney Sea, un simulateur de vol nommé Soarin’ est également prévu. Basée sur l’attraction éponyme construite en Californie, celle-ci utilisera des avions tout droit sortis du cerveau de Léonard de Vinci.

09

Ces nouveautés devraient coûter la coquette somme de 75 milliards de yens (610 millions d’euros).

Le simulateur de vol Soarin’ sera accessible dès 2019 tandis qu’il faudra attendre le printemps 2020 pour les autres nouveautés, soit juste avant les Jeux Olympiques.

Les fans de « La reine des neiges » devront patienter encore un peu pour la construction du royaume d’Arendelle, également prévue à DisneySea avant 2023.

reine-des-neige-dinsey-tokyo-japon_miniSource : Rocketnews24

Discussions

37 Réponses

Laisser un commentaire