Le nouveau ministre japonais des Finances, Koriki Jojima, a annoncé mardi que sa première priorité serait de sortir d’une impasse budgétaire qui menace l’économie nippone.
Une loi autorisant le gouvernement à émettre des obligations est actuellement bloquée au Sénat, ce qui a forcé les autorités à repousser des dépenses prévues et pourrait entraîner un assèchement rapide de la trésorerie publique.
 
« Le passage de cette loi est le principal sujet économique » du moment, a déclaré M. Jojima devant la presse, au lendemain de sa nomination comme ministre des Finances à la place de Jun Azumi, devenu secrétaire général du Parti Démocrate du Japon au pouvoir (PDJ, centre-gauche).
 
L’émission de nouvelles obligations d’Etat doit couvrir plus de 40% du budget d’avril 2012 à mars 2013.
Une loi purement technique autorisant le gouvernement à émettre ces obligations a été adoptée à la Chambre des députés, où le PDJ du Premier ministre, Yoshihiko Noda, est majoritaire, mais est actuellement bloquée au Sénat, où le le parti au pouvoir est minoritaire.
 
Le principal mouvement d’opposition, le Parti Libéral-Démocrate (PLD, droite), dont l’accord est nécessaire pour adopter la loi, refuse de la voter tant que M. Noda n’aura pas annoncé clairement la date des prochaines élections législatives, qui doivent se tenir au plus tard à la fin de l’été prochain.
 
Des dépenses gouvernementales, notamment au profit des collectivités locales, ont déjà dû être différées à cause de ce blocage. Le prédécesseur de M. Jojima, Jun Azumi, a prévenu début septembre que le versement d’autres budgets pourrait être reporté si aucun accord n’est trouvé avec l’opposition d’ici au mois de novembre.
De nouveaux retards de financement risqueraient de peser sur la croissance du Japon, dont l’activité a déjà brutalement ralenti ses derniers mois avec le coup de frein de l’économie mondiale.
 
De nombreux experts jugent que le Produit intérieur brut (PIB) de la troisième puissance économique mondiale s’est contracté au troisième trimestre, en attendant les statistiques officielles en novembre.

 
 
Source: Dow Jones Newswires

Discussions

Laisser un commentaire