Ce dernier atteint un record de 21,827 au Japon à la date du 1er Mai, dans des postes tels que proviseur. Les femmes représentent ainsi 23.3% du total du personnel, ce qui représente aussi un niveau record comme le Ministre de l’éducation l’a précisé jeudi.

 

Le chiffre montre que la politique de mise en avant des femmes dans les postes de direction par le Premier Ministre Shinzo Abe a commencé à produire ses fruits dans le secteur de l’éducation, d’après ce que le ministère a officiellement déclaré

Un nombre croissant de femmes professeures  continue de travailler jusqu’à ce qu’elles soient promues, ont ajoutés les officiels gouvernementaux.

Parmi les femmes seniors fonctionnaires d’école, 68 étaient directrices d’universités, soit trois fois plus que l’année précédente, et 95 occupaient des postes de  vice-présidentes.

La proportion des femmes dans des positions de directions a augmenté de 0.8% jusqu’à un record de 8.7% dans les universités et de 4.3% à 21.1%, atteignant aussi un sommet dans les premiers cycles d’universités.

Dans les écoles primaires, la proportion de telles femmes a connu un accroissement de 44 % représentant désormais 20.6% du total, soit le plus grand pourcentage jusqu’alors jamais observé.

Cependant, le nombre et le pourcentage de femme dans les positions de directions au collège et le lycée n’a que très peu varié.

L’effectif des femmes universitaires exerçant dans des facultés atteignait 40 743 personnes, en croissance de 1 700 unités et dépassant le chiffre de 40 000 pour la première fois. Ces dernières représentaient un chiffre record de  22.5 % de tous les membres de facultés.

Le nombre de femmes professeures se réécrit aussi à la hausse au collège, lycée et dans les établissements médico-éducatifs, si l’on en croit le compte rendu.

 

Encore de gros efforts à faire au sein des entreprises

 

Les femmes représentent moins de 10 % du personnel de direction dans 81,1 % des entreprises japonaises, selon une enquête effectuée par Teikoku Databank Ltd.

Seulement 20,9 % des entreprises ont dit s’attendre à une augmentation de cette proportion dans l’avenir.

Le gouvernement japonais espère augmenter la part des postes de direction occupés par des femmes à 30 % d’ici 2020. D’après Teikoku Databank, ce chiffre est bien trop élevé.

Les femmes représentent 4,4 % des dirigeants de grandes entreprises, 6,8 % d’entreprises de taille moyenne et 9,1 % de petites entreprises. Ce chiffre est plus élevé dans les petites entreprises car il s’agit souvent d’entreprise familiale.

Une majorité de femmes occupent des postes à responsabilité dans les entreprises dont la clientèle est féminine, tels que les magasins pour animaux de compagnie, le textile ou encore l’ameublement.

Ce sondage a été mené du 17 au 31 Juillet auprès de 23 485 entreprises sur l’ensemble de territoire japonais.

 

Source: The Japan News || Image : Shutterstock

Discussions

Laisser un commentaire