Le ministre japonais des Sciences et des Technologies Ichita Yamamoto doit présenter à l’AIEA, l’Agence internationale de l’énergie atomique, un rapport sur la situation actuelle à la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi.

 

M. Yamamoto doit participer à l’Assemblée générale annuelle de l’AIEA, qui doit commencer lundi à Vienne.

Le ministre devrait expliquer que le gouvernement considère l’eau contaminée comme le problème devant être résolu de toute urgence.

L’opérateur de la centrale, Tepco, estime que 400 tonnes d’eau souterraine passent quotidiennement dans les sous-sols des bâtiments. Elle se mélange avec celle, contaminée, utilisée pour refroidir les réacteurs. Puis elle est pompée et stockée.

Tepco précise également que 200 tonnes d’eau passent par les zones radioactives, deviennent contaminées avant de s’écouler dans l’océan.

D’après M. Yamamoto, l’eau contaminée n’affecterait que 0,3 km² d’eau de mer dans le port de la centrale. Aucun niveau significatif de contamination n’aurait été détecté dans l’océan, à l’extérieur du port.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source : NHK

Discussions

Laisser un commentaire