Un tribunal américain condamne le laboratoire japonais Takeda à payer 6 milliards de dollars pour avoir dissimulé les risques liés à son antidiabétique Actos.

 

Cette décision intervient une semaine après l’arrivée du Français Christophe Weber à la direction du groupe.

Mauvaise nouvelle pour le Français Christophe Weber, qui vient de rejoindre la direction du laboratoire japonais Takeda.

Un tribunal américain vient de condamner le groupe nippon à payer 6 milliards de dollars pour avoir dissimulé les risques de cancer de la vessie liés à la prise de l’un de ses médicaments, l’antidiabétique Actos.

Takeda a annoncé son «intention de contester vigoureusement ce verdict par tous les moyens légaux disponibles, y compris un appel».

Il n’est pas le seul en cause: l‘américain Eli Lilly, qui distribue Actos aux États-Unis, est condamné de son côté à 3 milliards de dollars d’amende.

Takeda a de bonnes chances de voir sa peine réduite en appel. Les jugements concernant les précédentes affaires du même type aux États-Unis ont été annulés ou adoucis.

Par ailleurs, en mai dernier, un juge américain avait annulé une condamnation précédente de 8,2 millions de dollars, estimant que les plaignants n’avaient pas apporté de preuve suffisante d’un lien entre Actos et le développement de cancers de la vessie.

 

27% des ventes

 

Actos a été le médicament phare de Takeda, avec des ventes de 4,5 milliards de dollars en 2011, soit 27% de son chiffre d’affaires. Mais il est confronté à de nombreuses difficultés depuis quelques années. Il a été retiré de la vente en France et en Allemagne il y a deux ans.

Beaucoup d’actions en justice sont en cours, en particulier aux États-Unis où 2700 plaintes ont été déposées en Louisiane. Et il a perdu la protection de ses brevets mi-2012, ce qui l’expose à la concurrence des génériques, en particulier celle de l’indien Ranbaxy.

Takeda devrait publier, pour l’exercice clos le 31 mars, un chiffre d’affaires de 12 milliards de dollars. Le labo japonais a recruté chez GSK Christophe Weber, nommé directeur d’exploitation le 1er avril puis, à partir de juin, PDG. Le Français, âgé de 47 ans, a notamment pour mission d’assurer le développement mondial du groupe.

 

Source: Figaro

Discussions

Une réponse

  1. Aldeoryn Silondin

    De plus en plus de médicaments sont considéré comme cancérigène d’ailleurs, même beaucoup d’aliments que nous dégustons au quotidien.

    C’est bien dommage que tout ça n’est pas réellement traité dans les grands pays développé.

Laisser un commentaire