Un katana ayant appartenu au redoutable sabreur Hijikata Toshizo, résistant lors de la révolution de Meiji, est désormais exposé dans un musée.

 

Ce sabre appartenait à Hijikata Toshizo (1835-1869), Vice-Commandant du Shinsengumi, le plus puissant des groupes de samouraï, créé au milieu de 19ème siècle afin de maintenir l’ordre à Kyoto.

Le Musée d’Histoire Ryozen, situé dans le quartier de Higashiyama à Kyoto, a acquis le sabre d’un collectionneur privé à Tokyo. Le katana est exposé de façon permanente depuis le 29 avril.

Mesurant 68,7 centimètres, le sabre est relativement court et mince, ce qui le rend pratique lors des combats.

« Cela montre la personnalité rationnelle de Hijikata lorsqu’il a choisi cette épée », a déclaré Takehito Kimura, conservateur en chef du musée. « C’est la première fois qu’un de ses sabres est exposé de façon permanente. Nous espérons que de nombreuses personnes viendront le voir. »

On pense que Hijikata Toshizo a combattu durant la bataille de Toba-Fushimi en 1868, lors de la guerre civile entre l’armée du nouveau gouvernement Meiji et le shogunat Tokugawa.

Le nom du forgeron « Yamato no Kami Minamoto no Hidekuni. » est gravé sur la poignée du katana tandis que de l’autre côté on peut y voir le vrai nom de Hijikata, « Yoshitoyo ».

Le fourreau est orné de perles de nacre tandis que la garde est décorée de fleurs de prunier, les pétales préférées de Hijikata.

sabre-katana-hijikata-toshizou-kyoto

crédit : Tomoyoshi Kubo

Selon les responsables du musée, la lame a été forgée à Kyoto en Août 1866 par Hidekuni, un maitre forgeron travaillant pour Matsudaira Katamori, le seigneur du domaine d’Aizu.

Hidekuni a accompagné le seigneur Katamori lorsqu’on celui-ci fut affecté au maintien de l’ordre à Kyoto, pour le shogunat Tokugawa.
Le Seigneur Katamori a supervisé le Shinsengumi, qui était l’équivalent de la police dans l’ancienne capitale.

L’épée avait été offerte à Akizuki Taneaki, un samouraï d’Aizu qui a combattu avec Hijikata Toshizo lors de batailles à Utsunomiya et à Aizu, avant de changer de mains.

Le Musée d’Histoire Ryozen est généralement fermé le lundi. Comptez 700 yens (5,65 €) l’entrée pour un adulte.

Un samouraî qui a inspiré de nombreux personnages de manga tel que Hijikita Toshiro dans Gintama

Un samouraï qui a inspiré de nombreux personnages de manga tel que Hijikita Toshirô dans Gintama

Source : Asahi Shimbun

Discussions

30 Réponses

Laisser un commentaire