Le porte-parole du gouvernement japonais a indiqué qu’une rencontre aura lieu prochainement avec la Corée du Nord au sujet de la mise en place d’une commission spéciale, chargée d’enquêter sur le sort de Japonais, portés manquants en Corée du Nord. Le Japon examinera dans quelle mesure cette commission sera efficace, a-t-il ajouté.

 

Lors d’entretiens en mai, la Corée du Nord avait promis une enquête complète sur le sort des Japonais disparus, y compris ceux qui ont été enlevés par des agents de Pyongyang dans les années 1970 et 80. En échange, le Japon a accepté de lever ses sanctions, dès que l’enquête aura commencé.

En conférence de presse ce mercredi, le chef du secrétariat du Cabinet Yoshihide Suga a indiqué que les deux parties avaient convenu d’organiser prochainement une session de suivi aux entretiens de mai. La date et l’endroit de cette session seront bientôt définis, a ajouté M. Suga.

Junichi Ihara, le chef du bureau des Affaires Asie-Océanie au ministère japonais des Affaires étrangères, conduira la délégation du Japon, tandis que la Corée du Nord sera représentée par Song Il-ho, l’envoyé de Pyongyang pour la normalisation des relations avec le Japon.

Selon M. Suga, la Corée du Nord expliquera comment la commission spéciale sera formée et qui en aura la charge. Le Japon examinera attentivement les informations pour savoir si la commission disposera de l’autorité spéciale pour enquêter sur toutes les organisations concernées, a précisé M. Suga.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire